Afghanistan: deuxième attaque terroriste en deux jours à Jalalabad

Répandre l'amour de l'islam

Au moins dix personnes sont mortes après une nouvelle attaque à Jalalabad dans l’est de l’Afghanistan. La ville est frappée pour la deuxième journée consécutive. Mardi 10 juillet, au moins dix personnes avaient également été tuées dans un attentat-suicide.

Une première explosion a retenti en début de matinée, suivie d’une deuxième, puis d’une troisième, selon certains habitants du troisième arrondissement de la capitale provinciale, Jalalabad. La zone a rapidement été quadrillée par la police qui confirme la mort d’un kamikaze qui s’est fait exploser devant l’entrée du département de l’Education

Il a ainsi ouvert ainsi la voie à des hommes armés qui ont pénétré à l’intérieur du complexe au premier jour des examens d’entrée à université du Nangarhar.

Ces dernières semaines ont été marquées par plusieurs attentats à Jalalabad. Mardi 10 juillet, un barrage de police a été pris pour cible dans une attaque-suicide revendiquée par le groupe Etat islamique. L’EI avait également revendiqué l’attentat contre un groupe d’Afghans de confession Sikh et hindous il y a 10 jours.

C’est dans cette région où les Talibans ont de fortes postions, que le groupe Etat islamique s’est implanté il y a quatre ans. Les forces conjointes afghano-americaines ont intensifié depuis plusieurs mois leurs raids aériens sur les fiefs des différents insurgés.

Le conflit afghan et sa spirale de violence est au cœur des discussions en Arabie saoudite où se tient une conférence internationale des chefs religieux de plusieurs pays. C’est aussi l’un de sujets discuté au sommet de l’Otan à Bruxelles où se sont rendus le président et le chef de l’exécutif afghans.

RFI