Allemagne : bientôt une « taxe mosquée » pour les musulmans ?

Répandre l'amour de l'islam

Le Parlement allemand réfléchit actuellement à instaurer un impôt de mosquée, comme il est d’usage déjà avec la taxe d’église dans le pays. L’Allemagne perçoit en effet un impôt d’église de toutes les personnes se déclarant être chrétiennes. Les recettes collectées par l’Etat sont ensuite partagées entre les catholiques, luthériens, et les autres églises protestantes.

Une mesure qui pourrait bientôt s’appliquer aux mosquées allemandes. Thorsten Frei, un député du parti démocrate-chrétien (CDU) de la chancelière Angela Merkel, a déclaré aujourd’hui au quotidien Die Welt qu’une taxe sur les mosquées était « une étape importante » qui permettrait à « l’Islam en Allemagne de s’émanciper des États étrangers ».

De nombreuses mosquées allemandes, comme ailleurs en Europe, dépendent souvent de dons. Une pratique qui suscite des critiques et des inquiétudes quant à la diffusion d’idéologies fondamentalistes par les pays donateurs.

En mars dernier, Horst Seehofer, le ministre de l’Intérieur, avait même déclaré dans une interview que l’islam n’appartenait pas à son pays. Il avait ajouté qu’il souhaitait mettre fin aux « influences étrangères » qui, selon lui, envahissent l’islam allemand.

Les musulmans seraient donc tenus de payer une surtaxe de 8 ou 9% sur leur impôt sur le revenu, qui serait ensuite redistribuée à divers groupes islamiques du pays. En Allemagne, la taxe pourrait concerner entre 4,4 et 4,7 millions de musulmans.

Plusieurs pays européens comme l’Autriche, la Suède et l’Italie utilisent déjà ce système de taxe religieuse pour le financement des institutions catholiques et protestantes.

lemuslimpost.com