Arabie Saoudite : Une infirmière fait don de son foie pour sauver un enfant

Répandre l'amour de l'islam

Cette histoire insolite nous prouve que la générosité n’a décidément aucune limite. Abeer bint Atallah Al Anzy est infirmière, un métier éprouvant qui l’amène à être régulièrement confrontée à la souffrance, à la mort et aux émotions.
D’aucuns pourraient penser que le travail en milieu hospitalier endurci les cœurs, au point où le malheur des autres n’est plus qu’une notion abstraite à laquelle infirmiers et médecins s’adaptent sans état d’âme.

Ce n’est pourtant pas le cas d’Abeer, une infirmière saoudienne vivant dans la province d’Al Qasim en Arabie Saoudite.
Ayant appris qu’une petite fille gravement malade devait subir d’urgence une greffe du foie, l’infirmière a proposé de faire don d’une partie de son foie pour lui sauver la vie.
Elle a contacté l’Association Saoudienne Kabidak, s’occupant de patients atteints du foie et a directement parlé au directeur, Abdul Aziz bin Al-Humaid.
Face à ce geste d’une grande bonté et d’une incroyable générosité, M. Al Humaid n’a pas caché sa joie. Ne tarissant pas d’éloges à l’intention de la jeune femme, il a déclaré au nom des citoyens saoudiens que le geste de l’infirmière « avait rendu fier le peuple saoudien ».

Il n’était cependant pas au bout de ses surprises, car non contente d’avoir offert une partie de son foie, Abeer a aussi fait don de ses bijoux de valeur à Kabidak.
Par son geste, la jeune femme espère sensibiliser les saoudiens aux dons d’organes. En raison de préjugés tenaces et de réticences culturelles ou religieuses, les dons d’organes sont rarement encouragés dans les pays musulmans.

AJIB.FR