COHESION SOCIALE : LES JOURNEES DE L’UNITE ET DE LA PAIX

Répandre l'amour de l'islam

La Plateforme des Leaders Croyants envoie ses messagers en mission

Depuis l’avènement du multipartisme en Côte d’Ivoire, la plupart des échéances électorales ont été émaillées de violence, avant, pendant et après le vote. Pour éradiquer ce fléau lors des échéances de 2020, la Plateforme des Leaders Croyants pour la Paix, la Réconciliation, la Cohésion Sociale et le Développement (PLCRD) a initié une caravane dans le district d’Abidjan du 06 au 13 avril 2019 sur les journées de l’unité, de la paix et de la cohésion sociale.

Plus de 5000 personnes étaient présents au palais des sports de Treichville pour l’apothéose de la caravane sur les journées de la paix initiées par la (PLCRD). Parmi ces participants, il y avait des chefs traditionnelles, des leaders communautaires, les forces de défenses et de sécurité, les guides religieux, les associations de femmes, de jeunes et de la société civile.

Tous d’une même voix, ont invité les politiciens et l’ensemble de la population à consolider la paix et à maintenir la cohésion sociale pour éviter à la Côte d’Ivoire une nouvelle crise post-électorale avec des conséquences très dévastatrices. Pour la présidente Yao Madeleine, sa structure s’est assignée une mission, celle d’éviter à la Côte d’Ivoire une nouvelle crise et à contribuer à la construction d’une nation ivoirienne plus forte, plus unies et plus apaisée.

C’est dans le cadre des activités de promotion de la paix et de la cohésion sociale que ces journées de l’unité ont débuté le samedi 06 avril dernier avec la marche de la paix et de l’unité nationale. Messe d’action à la cathédrale St Paul du Plateau, caravane de prières œcuméniques ont meublé cette première grande activité de la PLCRD. Pour la présidente, cette activité est un petit bilan pour engager résolument les uns aux côtés des autres pour qu’ensemble on puisse construire la paix, si chère au cœur de tous les ivoiriens et habitants de ce pays.

Elle termine en informant qu’après ces journées, la PLCRD va mener des actions dans les zones centre nord et ouest. Quant aux leaders religieux, frère Akobé Clément, Imam Yao Diarrassouba, Révérend Dion Robert et les autres pasteurs, ils ont tous invité les uns et les autres à cultiver l’amour qui est une source de rapprochement entre les peuples. Il est à signifier que la PLCRD a été fondé fondée en octobre 2018 et elle est l’initiative de la société civile regroupant des leaders religieux et des personnes de la société civile.

Ibrahima Khalil