Deux grandes mosquées londoniennes inscrites au patrimoine historique du Royaume-Uni

Répandre l'amour de l'Islam

Conformément à une recommandation de l’agence gouvernementale Historic England, chargée de la protection du patrimoine, deux majestueux phares de l’islam, qui rayonnent dans le paysage londonien depuis plusieurs décennies, ont été inscrits sur la liste du patrimoine historique et architectural national du Royaume-Uni.

Le ministre britannique de la Culture s’est félicité de cette belle marque de reconnaissance accordée aux somptueux édifices religieux que sont la Mosquée centrale de Londres, avec  son centre culturel islamique attenant, nichée dans un écrin de verdure à Regent’s Park, et la Mosquée Fazl, implantée dans le quartier de Southfiels, qui fut le premier lieu de culte musulman érigé en 1926.

« En inscrivant ces magnifiques mosquées sur la liste, non seulement nous préservons d’importants lieux de culte, mais nous célébrons également le riche patrimoine des communautés musulmanes en Angleterre », s’est réjoui le secrétaire d’Etat au patrimoine, Michael Ellis.

Reconnaissable à son imposant dôme doré qui la surplombe et à son minaret haut de 44 mètres s’élançant vers le firmament, la Mosquée centrale de Londres, inaugurée en grande pompe en 1977, est sortie de terre en 1970, sur un terrain qui fut offert à la communauté musulmane par le gouvernement Churchill dans les années 1940. Un don précieux octroyé en signe de « reconnaissance de l’importance de la foi musulmane au Royaume-Uni, dans une société de plus en plus multiculturelle », comme le précise l’agence Historic England dans son communiqué officiel.

Emergeant dans le Londres des années 20, la mosquée Fazl, la première à avoir ouvert ses portes aux fidèles, grâce à des fonds récoltés en Inde auprès de membres de la communauté Ahamadie, se caractérise par sa blancheur immaculée, rehaussée de vert, la couleur emblématique de l’islam, ainsi que par sa « fusion de formes architecturales indiennes et britanniques contemporaines », selon la description de l’agence Historic England.

Une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, la mosquée Shah Jahan, la plus ancienne du royaume, implantée à Woking, dans le comté verdoyant du Surrey, vient de passer dans une catégorie supérieure dans le prestigieux classement regroupant les édifices de belle facture, se démarquant par un « un intérêt exceptionnel ».

Au total, selon l’AFP, pas moins de 17 mosquées sont inscrites au patrimoine historique et architectural du Royaume-Uni.

OUMMA.COM