Doua à dire après l’appel à la prière (suite):

Répandre l'amour de l'islam

Allâhoumma Rabba hâdhihi- d-daawati- t-tâmmati, wa- s-salâti-l-qâ’imati. Âti Mouham- madane al wasîlata wa-l-fadîlata, wab-ath-hou maqâmane mahmoûdane al-ladhî wa ad- tahou. [Innaka lâ toukhlifou-l-mîâd.]

TRADucTIOn : Ô Seigneur, Maître de cet appel parfait et de la prière que l’on va ac- complir, donne à Mohammed le pouvoir d’intercéder (le Jour du Jugement) et la place d’honneur [au Paradis], et ressuscite-le dans la position louable que Tu lui as promise. (Car Tu ne manques jamais à Ta promesse). ”