Dubaï inaugure ses tunnels intelligents à reconnaissance faciale

Répandre l'amour de l'islam

Dans leur course folle contre la montre, les pays du Golfe ne cessent de rivaliser en inventions plus audacieuses les unes que les autres. Remplacer le précieux or noir est devenu la priorité des Emirats arabes unis. Véritable plaque tournante du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord, les EAU ont, lors de la dernière décennie, diversifié leur économie en élargissant leurs horizons dans les domaines de la construction et du tourisme.

Parmi ces projets pharaoniques, Dubaï a dévoilé le 10 octobre dernier ses nouveaux « tunnels intelligents » installés au terminal 3 de son aéroport international.
Il s’agit d’un projet pilote où l’intelligence artificielle est une nouvelle fois à l’honneur. Nous avons tous connu les longues files d’attente au contrôle des passeports depuis les mesures de sécurité mises en place après les attentats. 
Mais grâce à cette nouvelle technologie, les passagers n’auront plus à vivre ce cauchemar. Fini de faire la queue et de perdre un temps fou à présenter ses documents d’identité, désormais 15 secondes suffiront pour vérifier l’identité de chaque passager. 
Quatre années de travail auront été nécessaires pour arriver à un tel résultat. La Direction générale de la résidence et des affaires étrangères (GDRFA) chargée du projet a sorti le grand jeu : reconnaissance faciale, intelligence artificielle et apprentissage automatique.
En clair, lorsqu’un passager se dirige vers sa zone d’embarquement, il emprunte l’un des tunnels, et c’est durant son trajet que son iris et son visage sont scannés.

Cette phase test est pour le moment destinée aux passagers des classes affaires et de première classe, plus tard elle devrait être généralisée à l’ensemble des passagers et permettre une meilleure fluidité dans les contrôles.

Ajib.com