Ebola en RDC: les femmes, principales victimes de l’épidémie

Répandre l'amour de l'islam

Les femmes sont les principales victimes de l’épidémie d’Ebola qui frappe actuellement les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri dans l’est de la République démocratique du Congo ( RDC) : plus de 60%, selon les chiffres officiels. La raison ? Elles sont plus souvent en contact direct avec les corps des défunts, explique Henriette Okito, de l’unité de protection des femmes de l’ONG Oxfam.

RFI