ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

Répandre l'amour de l'islam

L’université Akandji signe un partenariat de 07 ans avec l’université Oudurman islamique de Khartoum.

Le 15 avril restera une date dans les mémoires des dirigeants du groupe scolaire

Akandji. En effet, elle a reçu dans ses locaux sis à la riviera, une forte délégation de l’université Omdurman de Karthoum du Soudan. Cette délégation composée de 05 personnes notamment des docteurs avec pour chef de délégation le Professeur Salih H Tayalla. Dans son adresse, Imam Moustapha Akandji, par ailleurs fondateur des groupes scolaires Akandji a présenté ses établissements et profité pour saluer ses visiteurs.

Il indique qu’il existe plusieurs établissements Akandji tant à Abidjan qu’à l’intérieur qui reçoivent les affectés de l’Etat. Parmi ces élèves, l’on compte des musulmans et des non musulmans. Toutefois, certains élèves du circuit arabe n’ arrivent plus à s’orienter après l’obtention de leur BAC. Pour remédier à cette pratique, il a décidé d’ouvrir un établissement scolaire avec plusieurs disciplines arabes et académiques.

Quant à Dr Salih Tayalla, il a présenté son institution qui existe depuis 1912. Pour ce dernier, l’université Omdurman regorge plusieurs facultés tant dans le domaine islamique qu’académique. Cette université dont les langues enseignées sont l’anglais et l’arabe à une dimension internationale et fait partie de la fédération des universités d’Afrique, de la fédération des universités d’Asie et de la fédération des universités arabes. Dans ce cadre, elle reçoit des étudiants des cinq continents et envoi ses étudiants dans d’autres universités internationales.

Parlant de la convention du jour, elle prend en compte le partage d’expériences entre les deux institutions, l’octroi de bourses d’étude tout en se conformant aux règles établies par les gouvernants des deux pays au niveau de l‘enseignement supérieur. Rappelons que très bientôt la langue française sera enseignée au sein de l’université Omdurman.