ENTRETIEN AVEC SANA IBRAHIM (COMMISSAIRE NATIONAL ADJOINT CHARGE DE LA FORMATION DES SCOUTS MUSULMANS)

Répandre l'amour de l'Islam

‘’La communauté musulmane est invitée à la cérémonie d’investiture du commissaire national’’
En prélude au forum des chefs d’unités des Scouts Musulmans de Côte d’Ivoire (SMCI) qui se tiendra du 20 au 22 avril 2018 au siège du COSIM à Treichville ,Sana Ibrahim, commissaire national adjoint chargé de la formation à travers cet entretien, donne les différentes articulations de cette rencontre qui va réunir les scouts musulmans de la Côte d’Ivoire.

A quoi répond ce forum des chefs d’unités ?
Les scouts musulmans sont constitués en association qui implique un certain nombre de choses. A son sein, existe plusieurs groupes qui sont en train de s’agrandir. Ce forum est un cadre d’échange pour mieux connaitre les responsables qui animent ces groupes, mais aussi, un lieu de formation, d’information et de partage d’expérience.
Quelles seront les différentes articulations de ce forum ?
Pour cette première édition, le plus important est l’investiture du commissaire national et également des commissaires régionaux. En plus, il aura des ateliers de formation, une conférence et des ateliers de réflexion. Ensuite, des espaces seront dédiés à nos différents assistants commissaires nationaux pour expliquer leur vision de l’association aux autres membres pour le mandat.
Comment les SMCI sont-ils constitués ?
Les SMCI étant reconnu comme une association par les autorités, elle suit le découpage administratif actuel de la Côte d’Ivoire. Au niveau des régions, les groupes existent dans les différentes villes et communes. Toutefois, une région ou une commune peut avoir plusieurs groupes régional ou communal comme c’est le cas du district autonome d’Abidjan subdivisé en deux régions. Au niveau de la Côte d’Ivoire, le SMCI ont une trentaine de groupes repartis dans les différentes régions du pays avec plus de 3 mille membres.
Comment devient-on un scout ?
L’âge minimum pour devenir un scout est de six ans sans exigence de niveau scolaire et de religion. Le groupe étant subdivisé en unité, les éléments sont affectés en fonction de l’âge. Pour une personne qui veut adhérer au scoutisme, il prend attache avec les responsables de groupe de sa commune. C’est la seule procédure à suivre pour une personne qui veut suivre la formation et devenir un jour un scout.
Quelle est la particularité des scouts musulmans ?
Le scoutisme est un mouvement d’éducation et de formation fait pour la jeunesse. Cette formation à un contenu universelle qu’on retrouve chez tous les scouts à travers le monde entier. Outre cette formation, il y’a d’autres formations associées en civisme qui dépendent des réalités de chaque pays. En plus de ces formations, la particularité des scouts musulmans est la mise en place de la formation religieuse islamique pour ses membres. Donc le scout musulman dans son parcours, bénéficie de la formation proprement dite, ainsi que de la formation civique et religieuse.
Quelle est votre relation avec le COSIM ?
Les scouts musulmans de cote d’ivoire sont répertoriés parmi les associations reconnues par le Conseil Supérieur des Imams dont son président d’honneur est le Cheik Boikary Fofana. C’est pour dire que le Cheick est impliqué à son niveau dans la vie des SMCI. Ce forum qui sera organisé est placé sous son autorité spirituelle, sa bénédiction et celui de son bureau.
Quel appel avez-vous à lancer ?
C’est l’occasion d’inviter les parents musulmans à laisser leurs enfants à adhérer à ce mouvement. Le scoutisme musulman existe en Côte d’Ivoire il y’a plus de trente ans et ce n’est pas une structure appartenant à d’autres religions. Les scouts musulmans forment, éduquent les enfants à être des modèles dans la société. Pour ceux qui veulent avoir plus d’information, c’est de prendre contact avec les responsables dans les mosquées et les instituts islamiques. Le scoutisme aide les parents à éduquer leurs enfants. Ce forum réunira tous les chefs d’unités des scouts musulmans de Côte d’Ivoire qui sont des cadres de cette association. Aussi, la communauté musulmane est-elle invitée à la cérémonie d’investiture du commissaire national et des commissaires régionaux le samedi 21 avril 2018.
Par Ibrahima Khalil