Faillite de SAF-CACAO : Le Premier ministre annonce une solution avant la prochaine campagne

Répandre l'amour de l'islam

Le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly a rassuré sur la situation de la Société Amer et Frères (SAF-Cacao) active dans le négoce de cacao, en liquidation, annonçant une solution avant la prochaine campagne.

Le tribunal de Sassandra s’est prononcé le 18 juillet 2018 en faveur d’une liquidation de la Société Amer et Frères (SAF-Cacao) active dans le négoce de cacao, en raison d’une lourde dette due au Conseil du Café-Cacao. SAF-CACAO détient une dette de 150 milliards de francs CFA auprès des établissements bancaires constitués des principales banques locales (Ecobank, SGBCI, BICICI, NSIA Banque, SIB et Banque Atlantique), 80 milliards auprès du Conseil café cacao et 25 milliards auprès de l’Etat de Côte d’Ivoire.

Durant la dernière campagne en 2016, l’entreprise disposerait d’un stock de 50 000 tonnes de cacao invendu, indique-t-on.

« On y travaille pour éviter une cessation d’activité parce qu’on sait que SAF-CACAO est important pour l’économie locale de San Pedro, sachez que le personnel est à la date d’aujourd’hui encore payé. Je crois que la question pourra trouver solution avant la prochaine campagne », a fait savoir le Premier ministre ivoirien, lundi, lors d’une conférence de presse.

Selon le chef du Gouvernement, des discussions sont en cours pour éviter que “l’économie de San Pedro ne puisse pas trop en pâtir”. Celles-ci devraient aboutir à trouver un repreneur qui permette une continuité d’activité afin que la liquidation puisse se faire en désintéressant tous les créanciers, a-t-il confié.

(AIP)

kkf/kam