Fête de Toussaint : les chrétiens catholiques ivoiriens invités à être « des artisans de paix »

Répandre l'amour de l'islam

Le Curé de la Paroisse « Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus » de Marcory (sud Abidjan), Emmanuel Sawadogo, a appelé jeudi les chrétiens catholiques à être «des artisans de paix », à l’occasion de la célébration de la fête de Toussaint.

« Soyez des artisans de paix (…) c’est-à-dire que chacun de nous doit être capable de favoriser la paix. Laissez les hommes politiques où ils sont, nous-mêmes, regardons notre vie pour que nous ayons la paix et nous puissions la partager avec les autres », a dit le révérend Père Curé au cours d’une messe.

Il a invité les fidèles catholiques à être en paix avec tout le monde en dépit des contingences. Et ce, pour la cause du Christ, avant de renchérir que « l’épreuve vérifie la clarté de la foi » du chrétien, qui doit par ailleurs être en harmonie avec lui-même et son prochain.

La Toussaint, explique-t-il, est une fête catholique, célébrée le 1ᵉʳ novembre, au cours de laquelle l’Église catholique honore tous les saints, connus et inconnus. Elle vise à célébrer tous ceux qui ont persévéré et qui sont dans la félicité du Père céleste.

Le désir de ces saints est « de nous voir tous, réunis dans la présence d’un même Père. Ils sont dans la félicité éternelle et ils le souhaitent pour nous ; ils partagent cette gloire et ils souhaitent nous la voir partager », a-t-il poursuivi.

La célébration liturgique commence aux vêpres (prière solennelle du soir) le soir du 31 octobre et se termine à la fin du 1er novembre. Elle précède d’un jour la commémoration des fidèles défunts, fixée chaque 2 novembre. Le dépôt des gerbes de fleurs sur les tombes est prévu, ce vendredi.

APA