Hackathon du Hajj, quand l’informatique se met au service du Hajj

Répandre l'amour de l'islam

A l’occasion du premier « hackathon » d’Arabie saoudite, plus de 3000 développeurs et programmeurs venus de plus de 51 pays du monde ont carburé à la caféine et à l’adrénaline pour trouver des solutions informatiques dans le but d’améliorer les conditions des pèlerins.

C’est à Jeddah sur la mer Rouge que l’événement a eu lieu en ce début du mois d’août. Il s’agit d’un marathon numérique où se sont réunis les développeurs et les investisseurs, faisant de cet événement la plus grande compétition de hackathon du Moyen-Orient.

Prévenir les drames qui ont marqué ces dernières années le hajj, ou encore parvenir à gérer l’afflux sans cesse grandissant du nombre des pèlerins, tels sontles objectifs des organisateurs. 

Le Hajj, l’un des cinq piliers de l’Islam où convergent chaque année des millions de musulmans venus des quatre coins de la Terre représente pour les autorités saoudiennes un réel défi logistique.

Devant près de 20.000 visiteurs, les programmateurs ont durant 36 heures tenté de solutionner l’épineux problème de sécurité. Des femmes et des hommes ont travaillé de concert sur la conception d’une application permettant aux ambulanciers d’atteindre rapidement des personnes ayant besoin de soins médicaux, à travers un système de géolocalisation

Même si la sécurité est un enjeu essentiel, les participants ont aussi travaillé à la mise au point de logiciels pouvant améliorer les services de restauration, d’hébergement, de santé, de gestion de la foule et des déchets.

Les jeunes talents soutenus par des étudiants d’Asie de l’est ont créé une « laisse virtuelle » permettant de localiser des proches perdus dans la foule, grâce aux bracelets électroniques.

Quatre Saoudiens ont pour leur part travaillé à la conception de poubelles à capteurs qui avertissent les éboueurs quand celles-ci sont pleines

A travers ces événements, l’Arabie Saoudite s’impose de plus en plus comme le leadership régional et mondial dans le domaine des nouvelles technologies et fait sa grande entrée dans le célèbre Guinness des records.