Islam et la pratique du Sport

Répandre l'amour de l'islam

L’Islam est la religion universelle qui détient des valeurs de soumission totale à Allah. Par essence, elle fait la promotion des vraies valeurs cardinales basées essentiellement sur la santé du corps et de l’esprit. Pour acquérir naturellement cette santé, le sport se présente comme le moyen le plus efficace. D’où la compatibilité entre l’Islam et sport. En vue de vous permettre de vivre en pleine santé ; Islam Info donne une nouvelle orientation à sa rubrique sport. Désormais avec cette rubrique vous êtes plongés dans l’univers du sport dans toutes ses formes et partant, l’actualité du monde sportif, football, karaté, athlétisme etc. Pour ce numéro, voyez comment le Prophète Mohammad (Saw) a lui-même pratiqué le sport.

Lors de l’un de ses voyages, le Prophète Mouhammad (Paix et Salut de Dieu soient sur lui), demanda à ceux qui l’accompagnaient de le devancer Puis il dit à son épouse Aïcha, encore jeune fille et alors vive dans ses mouvements : « Viens, nous allons faire la course à pied ! » Ils coururent et c’est elle qui l’emporta. Le Prophète ne dit rien. Le temps passa et ‘Aïcha prit du poids. Ils étaient tous deux à nouveau en voyage. Le Prophète demanda à ceux qui l’accompagnaient de le devancer. Alors, il dit encore à Aïcha : « Viens, nous allons faire la course à pied ! » Ils coururent et cette fois, c’est lui qui l’emporta. Il sourit et dit : « Cette victoire contre l’autre ! » A travers ce geste, le Messager de Dieu nous présente une façon intelligente de divertir nos familles. Particulièrement lorsque l’on se trouve dans des situations dures et pénibles, comme en voyage ; où lorsque l’on effectue des travaux difficiles. Lorsque le Prophète a invité ‘Aïcha à faire la course à pied, ils étaient effectivement en voyage. une sagesse affirme : « Donnez à vos cœurs l’occasion de se détendre de temps à autre. En vérité, lorsque les cœurs tombent dans la lassitude, ils ne voient plus rien. » Le divertissement licite allège ainsi les difficultés et fait entrer la joie dans l’âme ; c’est ce à quoi nous invite le modèle prophétique. De plus, cet événement nous renvoie à une activité sportive : la course à pied. Cela fait également partie de la voie du Prophète qui encourage le musulman à pratiquer un sport et à soigner son corps, parce que notre corps est l’un des bienfaits dont Dieu – Exalté soit-Il – nous a gratifiés. C’est ainsi que notre Maître ‘umar Ibn Al-Khattâb nous avait recommandé d’enseigner à nos enfants la natation, le lancer et l’équitation. Il avait écrit à ses gouverneurs qui dirigeaient les grandes agglomérations musulmanes : « Enseignez à vos enfants la natation et l’équitation, ainsi que les proverbes courants, et la bonne poésie (qui contribue à l’édification des mœurs). »

Abou Soufyane

Laisser un commentaire