La philosophie de la prière

Répandre l'amour de l'islam

La Prière est un ensemble d’actes, de mouvements accomplies par un individu et adressé à une entité en qui il place une entière confiance. Cette prière peut être à son bénéfice ou au bénéfice d’une tierce personne. Prier veut dire obéir. Lorsque l’être prie, il a le devoir d’y consacrer toute ses ressources mentales, physiques et spirituelles. Car ce n’est pas le corps seulement qui prie, mais, le corps et l’âme à la fois. Prier veut dire soumettre, se confier. Quand l’individu rentre en Prière, il a la conviction qu’il est écouté, surveillé, et noté.

Dans ce cas il ne fait pas des choses qui pourraient nuire à sa prière, il s’efforce d’être concentré, car c’est à travers cela qu’il peut déclencher la miséricorde de celui qu’il loue, en vue de satisfaire un tel nombre de problème. Prier c’est accepter. Le fidèle dans sa vie spirituelle ou mondaine est soumis à des épreuves. Il arrive à s’en sortir dans la majeure des cas, mais d’autres épreuves l’affaiblissent. Malgré cela il se résigne, et accepte ce qui lui arrive. cONSTRuiRE SA pRiÈRE Le Fidèle qui vient adorer son Seigneur, ne se jette pas brutalement, et rapidement dans la prière. Il fait attention à tous les piliers fondamentaux nécessaires à l’accomplissement de sa prière.

Il passe d’abord par une intention sincère, par une purification corporelle, par une purification spatiale, et le tout enveloppé dans un drap de pudeur, d’humilité, et de contrôle de soi. Il doit faire attention à son entourage, surtout ne pas gêner son voisin. Lorsqu’il rentre dans la prière, il atteste automatiquement que son “Seigneur est le plus grand”. Il n’y a plus d’autres créatures qui méritent d’être mentionnées. Il s’efforcera à rester concentré durant la prière. REMARquES GÉNÉRAlES SuR lA pRiÈRE Certaines personnes diront; mais comment rester concentré, puisse qu’il n’est pas facile de maîtriser l’esprit (la pensée).

D’abord il faut dire que La pensée a été créée “libre”. Libre de se diriger n’importe où. Cependant, il est important de signaler qu’il est quasiment impossible de rester concentré durant toute la prière. La pensée verra des vas et vient. “Va”; vers le monde “vient”; vers son Créateur. Evidemment, cela dépendra de la foi emmagasinée par le fidèle. Le Prophète (saw) a voulu tester ses compagnons un jour sur la concentration dans la Prière, en donnant une récompense à celui qui aura réussi. Comme nous le savons le Prophète (saw) était régulièrement informé par Allah. Tous les compagnons se sont prêté à ce test. Malheureusement, eux tous ont échoués, et Aboubakr(RA) qui était sur le point de finir sa prière, mais avant de dire la Salam finale, a pensé à la récompense qu’il devrait avoir. Donc il n’a pas lui aussi réussi au test. C’est dire qu’il est difficile de penser intégralement à Allah, surtout que le Diable aussi nous chuchote à l’oreille. La morale à tirer dans la concentration dans la prière est que, le fidèle doit faire de son mieux pour ne pas rompre définitivement le câble qui le lie à Allah, ou encore ne pas passer un maximum de temps à divaguer et à penser à n’importe quoi, et à la fin ne plus se rendre compte du nombre de rakats accomplies.