L’accomplissement du pèlerinage

Répandre l'amour de l'islam

L’accomplissement du pèlerinage, Hadj, est une institution divine prescrite durant la sixième année de l’hégire. “Et à Dieu le devoir sur les êtres d’accomplir le pèlerinage de la demeure, pour qui- conque en a les moyens. Quant à celui qui se rend ingrat, Dieu est certes au-delà des mondes.” Coran, sourate 3, verset 97.

Elle constitue le cinquième pilier de l’Islam, selon plusieurs traditions, hadith, prophétique. “L’Islam, c’est l’attestation de foi qu’il n’y a rien de divin que Dieu et que Mohamed est un messager de Dieu, d’accomplir la prière, de s’acquitter de l’aumône purificatrice, de jeûner le mois de Ramadan et d’effectuer le pèlerinage à la demeure pour celui qui en a les moyens.” Hadith Gabriel selon Omar Ibn Al Khattab, d’après l’Imam Al Bokhari et Mus- lim.

Conditions qui rendent le pèlerinage obligatoire :

Etre musulman(e)
Etre sain d’esprit
Avoir atteint l’âge de puberté
Posséder les moyens matériels et physiques Les moyens sont définis par les jurisconsultes, fouqaha, comme étant la capacité physique de supporter le rituel du pèlerinage, ainsi que les frais nécessaires pour le voyage, de même que pou- voir laisser suffisamment de moyens pour sa fa- mille durant son absence. Cependant, certains jurisconsultes ajoutent une condition propre à la femme, le fait d’être accompagnée par un mah- ram, c’est à dire une personne avec qui règne une intimité qui fait que le mariage entre eux devienne illicite. Le mahram a pour rôle de veiller à la sécurité de celle-ci, si nécessaire. Cependant, il lui est permis de voyager seule, selon certains jurisconsultes, tel le Cheikh Dr Al Qardawi, principalement aujourd’hui vu les facilités et la sécurité. Conditions de validité du pèlerinage : Etre accompli par un musulman, (le non musulman n’est pas tenu à respecter les piliers de l’Islam)

Etre accompli par un être responsable, (pubère et sain d’esprit)

Qu’il soit accompli durant la sacralité temporelle des mois de Chawal, Dhou al Qi’da et Dhou al Hijja. Ce sont les trois derniers mois du calendrier hégirien.

En effet le pèlerinage ne peut s’accomplir qu’en un temps bien défini et en un lieu précis. C’est pourquoi la sacralisé spatiale et temporelle sont des conditions sine qua non pour la validité du pèlerinage.

Imam Meité Al Imam