l’assocIatIonnIsme oU ‘’chIRk’’, Une PRatIqUe à abandonneR PaR le mUsUlman

Répandre l'amour de l'islam

« Certes, Allah ne pardonne pas qu’on Lui donne des associés. A part cela, Il pardonne à qui Il veut. Quiconque donne des associés à Allah s’égare, très loin dans l’égarement. » Sourate An-Nissa ; verset 116. L’association ou ‘’chirk’’ se fait le plus souvent dans la divinité, et consiste à invoquer un autre à côté d’Allah ou à détourner au profit de l’autre certains actes cultuels tels que les offrandes, les actes objets de vœux, la peur, l’espérance et l’amour. Pourtant de nos jours, pour le moindre souci ou difficulté, l’on a recours aux services d’un être qui serait à mesure de régler un problème défini. Ce verset du Coran susmentionné, nous met en garde contre l’associationnisme ou Chirk qui mène à la colère d’Allah contre son auteur.

Unifier Allah fait partie des obligations les plus primordiales, c’est la plus grande chose qu’Allah a ordonnée comme adoration, et c’est la première chose avec laquelle sont venus les messages. Ce qui corrompt l’unicité et la rend caduque est le fait d’associer à Allah dans les adorations. L’association est la plus énorme chose qu’Allah a interdite parmi les désobéissances et les péchés, ainsi que c’est le plus grand des péchés majeurs et des maux. Dans les colonnes de cette parution 687, imam Meité Souleymane dans une interview fait un éclairage sur la question de l’associationnisme.

Laisser un commentaire