L’avis du consultant réligieux

Répandre l'amour de l'Islam

Imam Diarrassouba Yao Mohamed (Imam principal de la mosquée Al Imane de Koumassi Remblais)

Al hamdouli Lah, Wa sôlatou wa salamou Ala Rassoulil Lah. Les relations intimes représentent le socle du mariage en Islam et ce dans le but de la préservation de la chasteté des croyants et croyantes. De ce fait,l’Islam exhorte et appele à tout ce qui va participer à son bon déroulement dans un cadre d’amour et de plaisir mutuel. A cet effet, le Coran déclare au chapitre 2 verset 233 « Vos épouses sont pour vous un champ de labour; allez à votre champ comme vous le voulez. Et accomplissez pour vous (les bonnes œuvres qui augmentent vos degrés). Et ayez de la Piété envers Allah et sachez que vous Le rencontrerez. Et annonce la bonne nouvelle aux croyants ». Le Coran est donc clair sur le fait qu’il faut de la satisfaction au cours des relations sexuelles soit commune. Partant donc de ce verset et de la règle de droit islamique qui dit que : (Toute chose est présumée licite jusqu’à ce que son interdiction soit établie). L’interdiction des aphrodisiaques naturels sans effets nocifs à court, moyen et long terme n’étant pas établie par les textes islamiques, nous disons dans ce cas qu’une femme peut autoriser son mari à utiliser tout élément participant à maximiser le plaisir sexuel mutuel, dès lors que cela n’est pas interdit par l’Islam.

Laisser un commentaire