Le musulman peut-il célébrer son anniversaire ?

Répandre l'amour de l'islam

Abdoul rahman meite

Si un musulman célèbre un anniversaire dans l’intention de rassembler et d’agir comme le font les non musulmans, son attitude est condamnable. Car relevant de l’imitation des non musulmans qui a été interdite par le Prophète Muhammad (Paix et Salut sur lui).

Diomande inza

La célébration des anniversaires étant une manifestation purement culturelle ou sociale qui n’a aucun lien avec le domaine rituel. A partir du moment où elle ne contient aucun aspect répréhen- sible, elle est tout à fait autorisée. En effet, dans le domaine des « Adat », c’est-à-dire de cequi ne relève pas de l’adoration, la règle première est la permission jusqu’à preuve du contraire. Etil n’existe pas de texte clair interdisant la célébration des anniversaires. Cependant, certains sa- vants qui partagent cet avis, mettent l’emphase sur le fait que les parents doivent profiter de ce genre d’occasion pour rappeler à leurs enfants le caractère éphémère de la vie et la nécessité de toujours agir pour que, chaque jour qui passe, on essaie de devenir toujours meilleur.

Vazoumana miette

Célébrer son anniversaire n’est pas une tradition islamique. Du coup, il devient une innovation dans le fond et la forme. Si une personne doit remercier Allah pour avoir ajouté un an sur son âge, elle devra Lui rendre gloire pour toutes les secondes qu’Il lui accorde, en suivant la Soudandu Prophète Muhammad (que la paix d’Allah soit sur lui) dans les invocations du matin et du soir. Exemple: gloire à Allah qui m’a fait mourir et il m’a ressuscité et c’est envers Lui que se fera le retour. Que Allah nous donne la bonne compréhension!