‘‘Le musulman peut-il prêter de l’argent à un vendeur de porc ou à une personne qui fait un commerce islamiquement illicite?’’

Répandre l'amour de l'islam

PIFIM PIFIM

Le prêt de la finance islamique est par nature saint. Car pour allah, le prêt est une autre œuvre de bienfaisance à autrui, musulman ou non, pour avoir des mérites auprès d’allah. Car si je prête 100 F on le rembourse à l’identique (100F). Mais on ne prête pas pour désobéir à allah tel que si l’objet est d’aller payer du porc ou du vin on ne peut pas avoir des mérites auprès d’allah car il n’accepte que ce qui est bien et Halal. toutefois, un prêt halal pour aider le mécréant licitement est tout à fait faisable en finance islamique sans problème.

TOGOLA RAMATA

a mon humble avis, je pense que prêter de l’argent à une personne pour résoudre un problème n’est pas interdit en Islam. Mais, quand il s’agit d’emprunter de l’argent à une personne qui vit d’une pratique contraire à l’éthique de l’Islam, je pense que cela est interdit. Par exemple, un joueur de loterie, un vendeur d’alcool, de cigarettes et même celui qui vend le porc, cela est interdit selon les normes de la religion.

KOUAKOU ISAAC

La consommation du porc étant interdite aux musulmans, il va de soi que prendre un prêt avec une personne qui vend cette viande est fortement interdit. En effet, lorsqu’un musulman prend cet argent, cela est considéré comme s’il encourageait cet individu qui vit dans l’illicite à continuer dans cette pratique. Le musulman doit s’éloigner des personnes qui vendent l’alcool, la viande de porc, les lieux de jeux de loterie pour préserver sa foi.

ZEINAB ABIBA

L’Islam est la religion qui nous enseigne le passé, le présent et le futur. Parlant de la viande de porc, des jeux de hasard, la consommation de l’alcool, l’usure et bien d’autres. allah à travers son noble Coran nous interdit de nous en approcher a fortiori prendre ces personnes qui s’adonnent à ces pratiques comme amis. Raison pour laquelle, je dis que l’Islam est contre le fait de prendre un prêt avec celui qui vend de la viande de porc ou qui est dans la pratique de l’usure.

MAMADOU TAPSOBA

Pour moi, point d’argument convaincant de nos jours pour contracter un prêt avec celui qui vend de la viande de porc ou qui pratique de l’usure. En effet, l’Islam a évolué et partout, l’on peut trouver des musulmans pour leur demander un service ou même prendre un prêt.