Les avantages des grandes difficultés

Répandre l'amour de l'islam

Louanges à Allah .
La création des malheurs et des douleurs im- plique des raisons que seul Allah peut cerner complètement. Cependant Allah a bien voulu nous en apprendre ce qui suit :
1/ Les douleurs et les malheurs constituent un test de l’endurance du croyant comme le dit le Très Haut : Pensez- vous entrer au Paradis alors que vous n’ avez pas encore subi des épreuves semblables à celles que subirent ceux qui vécurent avant vous? Misère et maladie les avaient touchés; et ils furent secoués jusqu’à ce que le Messager, et avec lui, ceux qui avaient cru, se fussent écriés: “Quand viendra le secours d’ Allah?” – Quoi! le secours d’ Allah est sûre- mentproche. (Coran,2:214).
2/ Ils montrent la faiblesse de l’homme et son besoin essentiel de son Maître qui font qu’il ne peut avoir le repos qu’en se réfugiant entre les mains de son Maître.
3 / Les malheurs expient les péchés et élèvent les grades. Car le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : Chaque fois qu’une épine pique un croyant, Allah lui prescrit un bienfait et le décharge d’une faute . (rapporté par Mous-

lim, 2572). D’après Abou Hourayra, le Mes- sager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : Les épreuves ne cessent de frapper les croyants et les croyantes dans leurs personnes, leurs familles et leurs biens jusqu’à ce qu’ils soient complètement débarrassés des péchés avant de rencontrer Allah (rapporté par At-Tir- midhi, 2399 et déclaré authentique par Al-Al- bani dans as-Silsila as-Sahiha, 2280). D’après Djabir, le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : quand les gens ayant subi des malheurs ici-bas recevront leur récompense dans l’au-delà, ceux qui avaient échappé aux malheurs souhaiteront avoir eu la peau percée avec des ciseaux (rapporté par At-Tirmidhi, 2402). (Voir as-silsila as-sahiha, n° 2206).

4/ Les malheurs nous apprennent à ne pas nous accrocher excessivement à la vie d’ici-bas. Sans les malheurs, l’on vouerait à la vie présente un amour excessif qui nous ferait oublier l’au-delà. Les malheurs mettent fin à notre inadvertance et nous incitent à œuvrer pour une vie qui ne sera pas troublée par des malheurs et des épreuves.

( à suivre).