Les musulmans instruits sur l’importance des cinq piliers

Répandre l'amour de l'islam

Soucieux de la compréhension et de la bonne pratique de l’Islam par les musulmans, le Club des Internautes Amis Musulmans a organisé au terrain inchallah de Koumassi la 1ère édition du Salon National de la Culture Islamique (SANACI) autour du thème ‘’l’importance des cinq piliers dans la pratique de l’Islam. C’était le samedi 27 avril 2019.

16 stands dont cinq consacrés aux cinq piliers de l’Islam, un podium, deux bâches installées pour les invités, tel est le décor du SANACI. Ce salon est un moyen pour les initiateurs d’inviter le musulman à la bonne pratique de l’Islam tout en respectant les enseignements prescrits par Allah. Ce qui justifie la mise en place de stands consacrés aux cinq piliers de l’Islam qui sont entre autre, l’Attestation de foi, la prière, le jeûne du mois de ramadan, la zakat ou l’aumône légale et le pèlerinage à la Mecque. Visite de stands, animations culturelles, lecture du noble Coran, prestation théâtrale, chants liturgiques, conférence, débat et projection de film sur le Messager d’Allah (psl) ont meublé cette première édition du SANACI.

Mais avant la visite de ces stands, Oustaz Gazali, le coordinateur général de ce salon a entretenu le public sur le thème central. Pour ce dernier, l’Islam est fondé sur cinq piliers dont chacun exprime un acte, un fait et une action. Le premier pilier qui est l’attestation de foi fait référence à l’engagement dont le musulman doitl s’en souvenir pour toujours respecter ses engagements. Quant à la prière, elle sous-entend mettre en pratique l’engagement verbal pris vis-à-vis d’Allah. Le troisième pilier qui est le jeûne du Ramadan vient combattre le mal en soi, afin de parfaire le comportement.

Tandis que la zakat parle du social, de l’entraide et de partage. Oustaz Gazali termine sur le pèlerinage à la Mecque qui fait référence à l’union et au vivre ensemble avec un seul objectif de rassembler le monde pour implorer l’assistance d’Allah. Quant à Ismaël Yoboué, PCO de ladite édition, il s’est dit tout heureux parce que les musulmans ont répondu à leur appel. Avant d’ajouter que toutes les activités escomptées ont été réalisées. ‘’Le parrain de ce salon est Allah et notre souhait est de l’organiser chaque année ou chaque six mois si les conditions sont réunies’’, indique le PCO. Avant de nous mettre sous presse, nous avons visités les stands des piliers de l’Islam, et il ressort que 150 personnes les ont visités.

Ibrahima Khalil