Les pèlerins célébrés par leur communauté

Répandre l'amour de l'islam

la grande mosquée de bingerville, sise au quartier gbagba, a abrité la réception des pèlerins de sa communauté. c’était le samedi 29 septembre 2018, sous l’initiative du conseil supérieur des imams (cosim) et de la coordination du conseil national islamique (cni) de bingerville.

5ème pilier de l’Islam, le hadj est un acte d’adoration qui expie le fidèle de tous péchés selon les enseignements religieux. Aussi pour donner des rudiments spirituels et psychologique afin de préserver cette faveur de Dieu, une confé- rence a été au cœur de la cérémonie du jour avec pour thème ‘’ comment préserver les acquis spirituels du hadj ?’’. Comme confé- rencier, Cheik Abdoul Karim Traoré.

Pour bénéficier de la ré- compense divine du hadj, le confé- rencier a commencé par mettre l’accent sur l’importance d’effectuer son voyage avec de l’argent licite, tout en s’acquittant de ses dettes. Le cheik n’a pas manqué d’interpeller sur la célébration faite dès le retour du pèlerin de la terre sainte. Pour lui, ‘’ il faut éviter de faire du tapage autour parce que Dieu Seul sait le hadj qui est agréé ’’. En guise de conseil pour préserver les acquis du hadj, il a fait une invite aux hôtes de Dieu à être assidus aux différents actes d’adoration obligatoires et surérogatoires, tout en adoptant des comportements exemplaires.

Dans la même lancée, Camara Issiaka, représentant du vice-président du CNI, a qualifié les hadjis et hadjas, ‘‘d’ambassadeurs de l’Islam’’. A ce titre, ils se doivent de servir d’exemples et avoir un comportement loin de reproches’, ajoute Camara Issiaka. Quant au représentant du Président du Comité d’organisation, effectuer le hadj, procure une joie immense parce que le hadj marque dans la vie du musulman une renaissance selon les textes religieux. La céré- monie a été marquée également par l’intervention du porte-parole des pèlerins Ibrahim Sidibé.

C’est au détail près, qu’il a fait vivre les différentes étapes du pèlerinage à l’assemblée. Ibrahim Sidibé n’a pas manqué d’adresser de vifs remerciements à toutes les personnes qui ont facilité leurs voyages, tout en ouvrant une brèche sur l’organisation qu’il a qualifiée d’’‘ excellente’’. Après la série d’allocutions, place fut faite à la remise des diplômes. C’est suite à la lecture de bénédictions de la dailatoul kairat que la 14ème édition de l’accueil des pèlerins de Bingerville a pris fin. Rendez-vous est pris pour l’année prochaine inchallah. SIRA

Laisser un commentaire