Les précieuses vertus de l’eau de Zamzam

Répandre l'amour de l'islam

L’eau de « Zamzam » est au sommet des eaux, car elle est la plus noble, la plus glorieuse, la plus estimée, la plus onéreuse et la plus précieuse, car elle a été creusée par l’Ange Djibrîl (’alayhias-salam) et a désaltéré Ismâ-îl (’alayhias-salam).

Dans les deux Sahîh [al-Bukhârî et Muslim] il est rapporté que le Prophète (sallallahu ’alayhiwasallam) a dit à AbîDhar lorsqu’il a séjourné quarante jours et quarante nuits entre la Ka’bahet ses limites, ne disposant d’autre nourriture que l’eau de Zamzam : « Elle est une nourriture entière ». Et Muslim ajouta : « Elle est une nourriture des maladies ». Dans les « Sounans » de Ibn Mâdja sont mentionnées ces paroles de Djâbir Ibn ’Abdullâh (radhiallâhu ’anhu), rapportant du Prophète (sallallahu ’alayhiwasallam) qu’il a dit : « L’eau de Zamzam convient à tout chose ». L’authenticité de ce hadîth a été affaiblie par un groupe [de savant] du fait de son rapporteur ’Abdullâh Ibn al-Mouamal.

[…]

D’après l’expérience de certains, j’ai essayé de me soigner avec l’eau de « Zamzam » et l’expérience fut convaincante pour beaucoup de maladies dont j’ai été guéri de manière miraculeuse par la grâce d’Allâh. J’ai également vu des personnes se nourrir d’eau de « Zamzam », tout au long d’un demi-mois ou d’un mois entier sans éprouver la moindre faim, participant au Tawaf [autour de la Ka’bah] au même titre que le reste des gens, et [ces personnes] m’ont raconté qu’elles auraient pu demeurer ainsi quarante jours tout en préservant la force d’avoir des rapports sexuels avec leurs femmes, de jeûner et de faire le Tawaf [autour de la Ka’bah] à plusieurs reprises. [1]

Notes

[1] Zâdul-Mi’âdfîhadîkheyr al-’Ibâd de Ibn al-Qayyîm, 4/392-393

Source : manhajulhaqq.com & tiré de islamfatawa.com

Laisser un commentaire