L’EsPÉRANCE EN ALLAH OU RAjA

Répandre l'amour de l'islam

L’un des facteurs qui consolident les liens du musulman avec Son Créateur est son état d’espérance en Allah. En effet, l’espérance en Allah traduit le niveau de confiance placé en Lui, par ricochet, la profondeur de Sa foi. À contrario, sans espérance en Allah, point de foi en Lui. Qu’en est-il donc de l’espérance en Allah ? Les exégètes déclinent, l’espérance en Allah en cinq catégories.

Premièrement, on a l’espérance dans le pardon d’Allah. En effet, le salut de tout être humain, à savoir son accès au Jannatoul Firdaouss, reste tributaire de l’expiation de ses péchés par Allah. Pourtant, que de péchés commettons-nous chaque jour envers Allah et Ses créatures. Notre espérance en Son Pardon du fait qu’Il est Miséricordieux Par Essence et Par excellence nous permet de continuer inlassablement à croire en Son pardon. Deuxièmement, l’espérance en Allah pour que soient corrigés nos défauts. En effet, quand le musulman prend conscience d’un défaut qui lui est chevillé, il doit avoir le souci permanent de s’en défaire. Mais seul, il lui est difficile d’y parvenir.

D’où, le recours aux supplications d’Allah afin que Celui-ci l’aide à s’en débarrasser. Cette espérance en Allah nous rapproche davantage de Lui et nous aide à nous alléger le poids destructeur de nos dé- fauts. Troisièmement, il y a l’espérance en Allah pour voir nos vœux agréés. Le musulman ne doit aucunement avoir confiance en autre chose en dehors d’Allah. C’est pourquoi, il ne doit adresser ses vœux qu’à Allah. Allah Luimême nous le dit au verset 60 de la sourate 40 (Le Pardonneur) : « Et votre Seigneur dit : “Appelez-Moi, Je vous répondrai… » Toutefois, des conditions doivent entourer ces supplications pour espérer leur agrément. Il faut les faire avec la présence du cœur et en étant convaincu qu’Allah y répondra favorablement. Car, dans un hadith rapporté par Tirmidhi le prophète Mouhammad (saw) nous dit : « Adressez à Allah vos supplications tout en étant convaincu de la réponse. Et sachez qu’Allah n’accède à aucune demande de la part d’un cœur inattentif et distrait. » . Quatrièmement, s’ajoute l’espérance en Allah pour être toujours dans la voie d’Allah. Oui, une chose est d’être bien guidé.

Mais le plus difficile est de s’y maintenir. C’est pourquoi, il faut faire des supplications pour demeurer dans la voie droite. Allah nous rappelle cette attitude spirituelle nécessaire dans le noble Qour’ane aux versets 7 et 8 de la sourate 3 Al Imrane : « Mais ceux qui sont bien enracinés dans la science disent : “Nous y croyons : tout est de la part de notre Seigneur ! ” Mais, seuls les doués d’intelligence s’en rappellent. “Seigneur ! Ne laisse pas dévier nos cœurs après que Tu nous aies guidés ; et accorde-nous Ta miséricorde. C’est Toi, certes, le Grand Donateur ! ». Cinquièmement, nous avons l’espérance en Allah pour être dans Sa proximité d’Allah et d’y demeurer. Oui, après avoir été bien guidé, les efforts dans l’adoration d’Allah peuvent nous permettre d’accéder à un autre stade, celui de notre proximité avec Allah. Un privilège que n’octroie Allah qu’à qui Il veut. C’est pourquoi, quand on y accède, il faut faire des supplications et être dans l’espérance d’y demeurer. Comme on le voit, l’espérance en Allah est une marque de foi et de spirituellement profonde. C’est le fondement de ce qui explique pourquoi le musulman est perpétuellement dans l’optimisme face aux péripéties de la vie. Qu’Allah nous aide à être dans Son espérance et non celles des puissances illusionnistes. Amine. NURUDINE oYEWoLE Expert-consultant en communication onurudine16@gmail.com

Laisser un commentaire