Parmi les mérites de Zaynab Bint Jahch, l’épouse du Prophète

Répandre l'amour de l'Islam

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

D’après ‘Aicha (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit à ses épouses: « Celle d’entre vous qui va me rejoindre le plus rapidement (1) est celle qui a la plus longue main ».
Ainsi après la mort du Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui), lorsqu’on se regroupait dans la maison de l’une d’entre nous on regardait sur le mur laquelle d’entre nous était celle qui avait les mains les plus longues.
Nous n’avons pas cessé de faire cela jusqu’à la mort de Zaynab Bint Jahch (qu’Allah l’agrée).
Elle était une femme de petite taille et n’était pas la plus grande d’entre nous et ainsi nous avons su que le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) visait par la grandeur de la main l’aumône. (2)
(Rapporté par Al Hakim dans son Moustadrak n°6855 qui l’a authentifié selon les condition de Mouslim et l’imam Dhahabi l’a approuvé. Il a également été authentifié par l’imam Ibn Hajar dans Fath Al Bari 3/337)

(1) C’est à dire celle des épouses du Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) qui va mourir en premier après sa mort.

(2) C’est à dire que Zaynab Bint Jahch (qu’Allah l’agrée) était celle des épouses du Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) qui faisait le plus d’aumône.


عن عائشة رضي الله عنها قال النّبي صلّى الله عليه و سلّم لأزواجه : أسرعكنّ لحوقاً بي أطولكنّ يداً
فكنّا إذا اجتمعنا في بيت إحدانا بعد وفاة رسول الله صلّى الله عليه وسلّم نمد أيدينا في الجدار نتطاول فلم نزل نفعل ذلك حتّى توفيت زينب بنت جحش رضي الله عنها وكانت امرأة قصيرة ولم تكن أطولنا فعرفنا حينئذ أن النّبي صلّى الله عليه وسلّم إنّما أراد بطول اليد الصدقة
(رواه الحاكم في المستدرك رقم ٦٨٥٥ و صححه على شرط مسلم و وافقه الذهبي و حسنه الحافظ بن حجر في فتح الباري