Paul Pogba se confie sur son rapport à l’islam depuis sa conversion

Paul Pogba s’est livré comme jamais sur son rapport à l’islam au média britannique The Times. Dans un podcast diffusé mardi 11 juin, il raconte combien l’islam l’a aidé à devenir « peut-être une meilleure personne ».

« C’était un bon changement dans ma vie, car je ne suis pas né musulman, même si ma mère l’était », indique aujourd’hui le joueur de Manchester United, pour qui les interactions avec des amis musulmans lui ont permis de cheminer vers l’islam.

« Je me posais beaucoup de questions, alors j’ai commencé à faire mes propres recherches. J’ai prié une fois avec mes amis et je sentais quelque chose de différent. Je me sentais vraiment bien alors j’ai continué », raconte-t-il. « Vous devez prier cinq fois par jour, c’est l’un des piliers de l’islam. Vous demandez pardon et êtes reconnaissant pour tout ce que vous avez, comme la santé. C’est une religion qui m’a ouvert l’esprit et qui fait de moi peut-être une meilleure personne. »

Pour celui qui a fait un premier pèlerinage à La Mecque en 2017, « l’islam, ce n’est pas l’image que tout le monde voit, le terrorisme. Ce que nous entendons dans les médias est vraiment quelque chose d’autre »

L’international français, reconnaissant du « bon changement » que sa foi a apporté dans sa vie, s’est aussi confié sur le racisme dans le football et a indiqué qu’il refuse de quitter le terrain en cas d’insultes racistes. Il raconte même avoir offert, du temps où il jouait pour la Juventus qu’il a quitté en 2016 pour Manchester, un maillot à un supporter qui avait émis des cris de singes.

« Le monde est beau avec beaucoup de couleurs, avec beaucoup de cultures donc quand je parle de racisme, je pense que c’est de l’ignorance. Je suis triste, pas en colère. J’ai des amis chinois, un agent italien, un avocat brésilien, une femme bolivienne, je suis français d’origine guinéenne. Toute ma vie repose sur différentes cultures. Je suis heureux de ce que j’ai », assure-t-il.

saphirnews

Laisser un commentaire