Peut-on marier la femme divorcée de son oncle ?

Répandre l'amour de l'Islam

FIRDAOUSSE

Salam cher frères et sœurs: En Islam, il y a des règles dans tout ce qu’un musulman doit poser comme acte ou adoration. Le mariage étant un acte d’adoration, il y a aussi des règles. Quelle femme doit-on épouser ou pas? De quelle famille est-elle issue? Comme le Prophète (saw) nous dans un hadith choisissez les femmes que vous voulez épouser. Les femmes qu’un musulman peut épouser sont mentionnés dans le Saint Coran. La femme qui a été divorcée par votre oncle ne fait pas partie de ces femmes là. Donc, il n’est pas interdit d’épouser une femme divorcée par votre oncle. Allah le sait mieux.

Le Penseur

Salam à tous

L’Islam est une religion basée sur des principes fondamentaux qui font de lui une religion complète dans sa pratique. Il admet les bonnes mœurs de nos différents peuples qui sont moralement approuvables. Si l’accomplissement d’un acte islamique peut déranger la bienséance, créer des désaccords, engendrer des conflits, alors l’Islam préfère qu’on s’en écarte. Maintenant, une femme qui est divorcée par ton oncle reste toujours ta mère dans nos traditions. Si tu maries cette femme, c’est comme un affront que tu fais à l’égard de ton oncle. Cela peut créer une grande mésentente dans ta famille. Bien que cette femme te soit islamiquement licite, pour une question de moralité, d’éthique et de respect, l’Islam te demande, en toute humilité, d’aller voir ailleurs.

imam meite

Il est permis d’épouser l’ex-femme de son oncle. Celle-ci ne fait pas partie des mahram . Il n’y a aucun inconvénient à l’épouser. Effectivement, il n’y a aucune interdiction qu’un frère se remarie avec une femme qu’un autre frère a divorcée, de même qu’un neveu peut se marier avec une femme divorcée par un oncle maternel ou paternel, et vice versa. Mais, ce sont des choses vilaines dans un environnement social qui peuvent porter préjudice à la stabilité de la famille. Mais, il est clair et net que ce n’est pas interdit. Allah le sait mieux.

At-tachahoud

1- At-Tahiyyâtou Lilâhi azakiyatoulilah wat-Tayyibâtou,-Sâlawâtoulilah as-Salâmou ‘alayka Ayyouhan-Nabiyyou wa Rahtmatou-Lâhi wa Barakâtouhou, as- Salâmou ‘Alayna wa ‘ala ‘ibâdillâh is-Salihina, Ash-hadou an laa ILâha Illa-llâhou wa ash-Hadou anna Muhammadan ‘Abdouhou wa Rassoullouh. Traduction : Les salutations sont pour Allah, ainsi que les prières et les bonnes œuvres. Que le salut soit sur toi, ô Prophète, ainsi que la miséricorde d’Allah et Ses bénédictions. Que le salut soit sur nous et sur les serviteurs vertueux d’Allah. J’atteste qu’il n’y à pas de divinité digne d’adoration en dehors d’Allah, Et j’atteste que Muhammad est Son serviteur et Son messager. 2- Allahoumma Salli ‘ala Mouhammadin wa ‘ala Alî Mouhammadin, kama sallayta ‘ala Ibrâhima wa ‘ala Alî Ibrâhima, Innaka Hamîdoun Majid. wa Bârik ‘ala Mouhammadin wa ‘ala Âli Mouhammadin, kama Bârakta ‘ala Ibrâhîma wa Âli Ibrâhima, Innaka Hamidoun Majid Traduction : Ô Seigneur, prie sur Muhammad et sur la famille de Muhammad Comme Tu as prié sur Ibrahim et sur la famille d’Ibrahim, Tu es certes Digne de Louange et de glorification. Ô Seigneur, accorde Tes bénédictions à Mouhammad et à la famille de Muhammad Comme Tu as accordé Tes bénédictions à Ibrahim et à la famille d’Ibrahim, Tu es certes Digne de Louange et de Glorification.