«peut-on rompre le jeûne avec une nourriture dont on ignore la providence»

Répandre l'amour de l'Islam

ADAMA DAH0

Je pense que connaître purement la provenance de ce que l’on doit prendre pour rompre le jeûne est difficile. Pour moi, il faut se référer peut-être à celui qui apporte la nourriture. Homme de confiance dont tu ne doutes pas de sa crédibilité je ne pense que cela passe. Imagine un peu que tu dois forcément demander la provenance de tout ce qu’on t’apporte pour rompre ton jeûne

THIERNO BAH

Il ne fait point de doute que ce genre d’initiative peut aider les non-musul- mans à comprendre ce qu’est l’Islam véritablement qui est la religion de la tolérance, de la paix et de la frater- nité. Allah dit dans le Coran : « Allah ne vous défend pas d’être bienfai- sants et équitables envers ceux qui ne vous ont pas combattus pour la reli- gion et ne vous ont pas chassés de vos demeures. Car Allah aime les équita- bles. Allah vous défend seulement de prendre pour alliés ceux qui vous ont combattus pour la religion, chassés de vos demeures et ont aidé à votre expulsion. Et ceux qui les prennent pour alliés sont les injustes. »

DIOMANDE INZA

Il va s’en dire que pour parler de rup- ture du jeûne, il faut au préalable avoir jeûné. Or, nous savons perti- nemment que les non-musulmans n’accomplissent pas le jeûne. Ceci dit, si l’organisation de tels repas pour des non-musulmans vise à ren- forcer les liens entre les musulmans et les non-musulmans, alors cela est permis. Allah dit : « Vous sont per- mises, aujourd’hui, les bonnes nour- ritures. Vous est permise la nourriture des gens du Livre, et votre propre nourriture leur est permise. »

KARIM SEOGO

On peut rompre son jeûne avec une nourriture dont on ne sait pas s’il est licite. Quand on sait la pro- venance, c’est là la question. Si elle provient de l’illicite, on ne la mange pas. Mais, si c’est du licite, on la mange.

MAHMOUD OUEDRAOGO
Le prophète (psl) dit quand tu doutes de quelle que chose, c’est

mieux de laisser.

VAZOUMANA MEITE

Alhamdoulillah    que la paix d’Allah soit sur son noble Prophète Mouham- mad (psl) et ses compagnons. Oui il est permis juridiquement en Islam de rompre le jeûne avec quelque chose dont on ignore la provenance. Dans un cas où vous ne pouvez pas vérifier la provenance. Mais si vous avez la pos- sibilité de vérifier, il est préférable de le faire. Qu’Allah nous pardonne et ac- cepte nos jeûnes et prières.

KARIM SEOGO

Salam aleykoum, quand on ignore la provenance de la nour- riture, pas la peine de la consommer.