Plaidoyer pour une hausse des ressources intérieures de la Zone Franc

Répandre l'amour de l'islam

Les ministres des Finances des 14 pays de la Zone Franc (utilisateurs du Franc CFA), réunis lundi à Paris, ont réaffirmé leur souhait de mettre en œuvre des politiques économiques soutenables axées autour du renforcement de la mobilisation des ressources intérieures pour atteindre l’objectif de 20% du Produit intérieur brut (PIB), rapporte un communiqué du ministère sénégalais des Finances, parvenu mardi à APA.

Cette mobilisation de ces ressources, accompagnée d’une diversification de l’économie, devrait permettre de limiter les risques de dépendance économique et financière extérieure dans un contexte économique marqué par la reprise de la croissance à l’échelle du continent africain, précise le communiqué.

Les participants à la réunion ont, par ailleurs, souligné la nécessité de poursuivre la mise en œuvre des mesures permettant de renforcer l’intégration régionale, facteur de résilience et de solidarité des Etats de la Zone face aux chocs exogènes négatifs dans un environnement économique international particulièrement incertain.

A ce titre, ils ont réitéré l’importance de continuer à mettre en œuvre le suivi régulier des recommandations adoptées lors des réunions des ministres de la Zone Franc.

Dans ce même ordre d’idées, les ministres des Finances ont insisté sur la nécessité de mettre en œuvre « de façon concrète » les plans de réformes structurelles agréés dans le cadre des programmes avec notamment le FMI, la BAD, la Banque mondiale et l’UE afin de préserver la confiance des partenaires, d’améliorer la situation macroéconomique et de retrouver le chemin d’une croissance inclusive et durable.

Les États membres de la zone Franc ont profité de la même occasion pour adopter un “plan d’action” en vue de lutter contre le blanchiment et le financement du terrorisme, informe le communiqué qui indique que la prochaine réunion des ministres de la Zone Franc se tiendra à Niamey, capitale du Niger.

APA

Laisser un commentaire