Un musulman nommé Ministre de l’Intérieur au Royaume-Uni

Répandre l'amour de l'Islam

Le malheur des uns fait le bonheur des autres, selon le célèbre proverbe.

Contrainte de démissionner suite au scandale de la « génération Windrush », qui a révélé la mauvaise gestion des dossiers de milliers de travailleurs venus des Antilles entre 1948 et 1971, qualifiés à tort d’immigrants illégaux, la ministre de l’Intérieur, Amber Rudd a quitté le 10 Downing Street pour laisser sa place à Sajid Javid, l’actuel secrétaire de Logement.

Ce musulman de 48 ans d’origine pakistanaise au parcours extraordinaire a dirigé la Deutsche Bank au Royaume-Uni. Il est entré en politique en tant que député de Bromsgrove (Worcestershire) en 2010, puis a travaillé sous la présidence de la chancelière de l’époque en 2012.

Il obtient son premier poste au cabinet en 2014 en tant que secrétaire d’Etat à la culture, aux médias et aux sports. Il a également occupé le poste de secrétaire d’Etat aux affaires, à l’innovation et aux compétences et secrétaire d’Etat au logement, aux collectivités.

Son père Abdul Ghani, un immigré pakistanais est arrivé à Londres en 1961 avec une livre sterling en poche avant de devenir chauffeur de bus. Des années plus tard, Sajid Javid prouve qu’avec de la volonté, de la détermination et beaucoup d’assurance, tout est possible.

Une ambition assumée qui l’aide à gravir un à un les échelons de la société britannique jusqu’à briguer le poste tant convoité de ministre de l’Intérieur. Un poste qui fait de lui le premier homme politique musulman et d’origine asiatique à détenir un tel portefeuille au gouvernement.

Plusieurs personnalités politiques ont été éclaboussées par le scandale Windrush, outre Theresa May qui avait en 2010 la direction du ministère de l’Intérieur, la démission d’Amber Rudd intervient quatre mois après celle de Damien Green, un autre proche allié de Theresa May.

AJIB.FR