Biahi Flora Estelle : de la téléphonie mobile à la création de parfum

Cette start-up a tout d’original et d’innovant. Et sa créatrice est ce qu’on appelle une pionnière. Rendez-vous compte, oser se lancer dans un domaine traditionnellement réservé aux industriels libanais, il fallait l’oser.
En 2016, suite à la perte de son emploi dans une entreprise de téléphonie cellulaire qui fermaient ses portes, elle se retrouve du jour au lendemain sans revenu. Elle décide alors de se lancer dans la fabrication de parfums ; de vrais parfums.
Mais elle a voulu se professionnaliser et donc faire les choses à la manière des grands parfumeurs occidentaux. Elle envisage alors dans son projet la production industrielle de parfum issus d’essences rares sélectionnées. L’entreprise de cosmétique DEF EMPIRE qu’elle créé, non sans difficultés et sur fonds propres, fait des recherches de senteurs à bases d’essences locales et étrangères, afin d’en faire un mixe.
Après deux ans de recherche et d’essais, le premier parfum est né « Ré-Demption »; petit clin d’œil aux affres qui ont traversé notre pays. Combinant des senteurs florales de nos forêts, et une petite note délicatement fruitée, ces odeurs correspondent aux jeunes femmes modernes, actives, dynamiques et raffinées. Visant les consommatrices ivoiriennes, ainsi que celles de la sous région, Mlle Biahi Flora Estelle est toute fois confrontée à un problème de taille.
Pour réaliser à grande échelle la distillation et l’extraction en Côte d’ivoire, c’est à dire extraire les parfums par vapeur d’eau dans un alambic, il lui faut encore plus s’équiper. Et surtout, la chaîne de remplissage et de conditionnement doivent être intégrées au projet. Contrairement à ce qu’on peut penser, ce type de matériel n’est pas si lourd que ça en terme d’installation ( voir illustration). Néanmoins le plus dur à été fait, le parfum est créé et la formule jalousement gardée secrète. Reste à passer à l’étape de la production de masse.
La bouteille qui reprend la carte de la Côte d’Ivoire, est la démonstration qu’on est dans la recherche de design, le travail pointu et l’originalité, sans pour autant renier ses origines. En attendant qu’un Crowdfunding soit organisé autours de cette start-up qui compte bien marcher sur le domaine réservé des gros industriels, ODCI, est une des vôtres, un petit mot pour l’encourager serait déjà le bienvenu.
ODCI

Laisser un commentaire