L’après ARAFAT…

Par la grâce d’Allah, les pèlerins dans leur ensemble étaient à la station d’Arafat, y compris les malades qui ont bénéficié d’accompagnements médicaux spécifiques des autorités saoudiennes, le samedi 10 août dernier, correspondant au 09 zoul hidja. En accomplissant ce pilier, ils ont, dans la forme, validé le principal de leur Hadj et profité d’une opportunité magistrale pour formuler des vœux dont l’exaucement reste indubitable. Arafat a annoncé en fait la fin du séjour des pèlerins à la Mecque. Ces derniers se sont attelés à compléter leurs rites par les étapes de Moudzalifa, de la lapidation des stèles, des autres tawafs et Saffa-Marwha. Ils sont appelés à retrouver sous peu leurs parents, avec l’intime conviction d’avoir sincèrement ou non entrepris les efforts requis pour la réussite de leur mission en terre sainte. Quant aux autres musulmans qui ont sincèrement jeûné ce jour d’Arafat, ils se trouvent renouvelés par l’absolution de leurs péchés de l’année écoulée. Fiers de ce nouveau statut spirituel, avec une garantie d’une année en bonus, certains parmi eux ont célébré la fête de tabaski dans l’insouciance habituelle. Les autres se sont plutôt engagés à plus de spiritualité dans l’optique d’améliorer les acquis et continuer de mériter la miséricorde de leur Seigneur avant qu’Il ne les rappelle à Lui. En conséquence, ils se sont éloignés de tout le folkore attaché à la fête de nos jours, pour se concentrer sur les pratiques méritoires et conformes à la sounna du Prophète (saw). Pendant ce temps, dans l’attente des vols-retour, les nouveaux hadjs et hadjas continuent d’humer pendant ces derniers instants le parfum de la ville mecquoise, de faire les shoppings autorisés, de multiplier les actes d’adoration, en ayant en mémoire qu’ils doivent préserver l’image de marque du pays auprès des hôtes saoudiens, objectif si cher au Commissaire du hadj et ses équipes. A la prochaine !

Hassan

Laisser un commentaire