L’aumône donnée en secret éteint la colère du Seigneur

Selon l’« Observatoire des prix » publié chaque année par l’association de consommateurs Familles rurales, le panier moyen des produits de consommation n’a cessé d’augmenter dans les dernières années jusqu’à approcher 140 euros par caddie moyen en 2019. Au vu de la crise sans précédent qui se profile, et du comportement indécent de beaucoup de consommateurs qui se ruent dans les magasins pour faire des stocks, l’année 2020 sera peut être synonyme d’une nouvelle hausse sans précédent.

Mais que fait-on vraiment avec un caddie de 140 ou 150 euros? En moins d’une semaine parfois, nos frigos se vident, nos armoires se vident, nos poubelles se remplissent, et nous voilà de retour aux magasins pour remplir nos chariots à nouveau.

Comme dans une course dans un circuit dont on est esclave et qui ne cesse de nous tirer vers un cycle vicieux de plus de travail, pour plus d’argent, pour plus de consommation…

Cette crise sans précédent du coronavirus va peut-être nous réveiller et nous libérer de nos chaînes. 

Non, la vie n’est pas faite pour consommer seulement et accumuler. Certes, la dépense pour nourrir sa famille est une meilleure des dépenses en Islam. Mais l’Islam nous invite aussi à partager, à penser aux pauvres, aux démunis, et à « prêter » à Allah pour « récupérer » nos dépôts dans cette vie et dans l’autre vie.

On peut lire ainsi dans la sourate « al Baqara » (la vache – 2) : « Quiconque prête à Allah de bonne grâce, Il le lui rendra multiplié plusieurs fois. Allah restreint ou étend (Ses faveurs). Et c’est à Lui que vous retournerez. » (verset 245),

Et dans la sourate « al Hadid » (le fer – 57) : « Quiconque fait à Allah un prêt sincère, Allah le lui multiplie et il aura une généreuse récompense. » (verset 11) et « Ceux et celles qui font la charité et qui ont fait à Allah un prêt sincère, cela leur sera multiplié et ils auront une généreuse récompense. » (verset 18),

Ainsi qu’au verset 17 de la sourate « at Taghabun » (la grande perte – 64) : « Si vous faites à Allah un prêt sincère, Il multipliera pour vous et vous pardonnera. Allah cependant est très Reconnaissant et Indulgent. »

Dans le cadre d’un appel général à la solidarité entre les peuples en cette période de crise planétaire, et pour que nos sadaqas, nos aumônes, soient une cause de Rahma de notre Seigneur, Ajib.fr a sélectionné quatre projets qui nous sont chers.

Notre Prophète (que la Paix et la Bénédiction d’Allah soient sur lui) nous a ainsi enseigné que (L’aumône donnée en secret éteint la colère du Seigneur) rapporté par Tabaraani selon le hadith d’Abou Oumaamah.

  1. Le projet Dar Al Furqane en Inde: c’est un projet d’aumône pérenne par excellence. La formation de professeurs de Coran en Inde, un pays traversé actuellement par de grandes épreuves de tensions interconfessionnelles, et qui fait appel à votre générosité pour financer un institut, la formation de professeurs de Coran et leurs futurs élèves incha’Allah. Pour 100 euros seulement vous financez la future formation d’un hafidh qui mémorisera le Coran en entier incha’Allah, une récompense incalculable :

     

  2. L’aide du Haut Commissariat Aux Réfugiés (UNHCR) pour les réfugiés syriens. Cela fait 9 ans que nos frères et soeurs en Syrie connaissent la guerre. Et pour plus d’un million de personnes dans le Nord Est du pays, les 5 derniers mois ont été les pires depuis le début de la guerre. Ce sont des situations de vie ou de mort pour des centaines de milliers d’enfants, qui n’ont jamais rien connu d’autre que la guerre. Pouvons-nous profiter de cette crise pour penser à eux et leur venir enfin en aide alors que tout le monde les oublie?
  3. Le Yémen vit aussi l’un des conflits les plus graves de notre époque dans l’insouciance générale du monde entier. 8 millions de personnes sont en proie à la famine. Des dizaines de millions vivent dans la peur, la privation et la difficulté depuis des années. Le Secours Islamique s’engage à leurs côtés, l’une des seules ONG encore active dans le pays.
  4. Les Rohingyas au Bangladesh enfin  ont également besoin de nous
    Ils sont plus de 900 000 réfugiés dans des conditions terribles et Human Appeal offre une aide aux plus démunis pour les accompagner dans le retour à la vie normale, en particulier pour les enfants le retour à l’école.Il y a bien sûr des multiples autres causes qui méritent notre attention et nos invocations, près ou loin de chez nous. Nous ne savons pas combien de temps cette crise durera, mais ce qui est sûr c’est qu’elle est une formidable chance de remettre un peu de solidarité dans notre quotidien et construire, tant qu’il en est encore temps, notre demeure au Paradis…

Laisser un commentaire