YOPOUGON: LES RESSORTISSANTS DE KANI CELEBRENT LES HOTES D’ALLAH

Après avoir séjourné un mois en terre sainte de la Mecque pour l’accomplissement du Hadj, cinquième pilier de l’Islam, les pèlerins ressortissants de Kani ont reçu les honneurs de leurs parents. Cela à l’occasion de la traditionnelle cérémonie d’accueil dénommée ‘’ Douahou’’ tenue le dimanche 1er septembre 2019 sur le terrain du quartier Sicogi de Yopougon.

Le Prophète Mouhammad (paix et bénédictions d’Allah sur lui) a dit : « Le Modjaahid et le pèlerin sont les visiteurs d’Allah, Il les a invités et ils ont répondu à Son invitation, et s’ils L’invoquent, Il exaucera leurs invocations » (Hadith rapporté par Ibn Maadjah). Voulant profiter des bienfaits de cet enseignement relatif à l’exaucement des bénédictions faites par le pèlerin, les ressortissants de Kani ont initié cette cérémonie d’accueil. Selon Meité Vadji, Président du comité d’organisation, cette énième édition d’accueil des pèlerins de Kani a été placée sous le signe de la responsabilité, de la tolérance et de l’amour entre les fils de Kani. En effet, ce sont au total 13 hommes et 26 femmes sur l’ensemble des 101  pèlerins ressortissants de kani de l’édition 2019 du Hadj qui ont formulés à tour de rôle des bénédictions à l’endroit des parents, amis et connaissances venus leur rendre hommage. Mamadou Soumahoro, Doyen des cadres de Kani a saisi l’occasion pour inviter les filles et fils de Kani à l’union. Me Abdoulaye Ben Meité, Député de Kani, par ailleurs parrain de cette cérémonie s’est dit honoré de l’estime à lui porté  par ses pères.  Selon l’honorable, trois enseignements se dégagent de cette célébration : l’attachement du peuple de Kani à l’Islam, à sa terre natale et à sa culture. Ce qui concourt au développement de ce département situé dans le District du Woroba. Cette cérémonie a été marquée par des chants liturgiques traduisant la valeur et les mérites du pèlerin.

A.Pamanta

Laisser un commentaire