Aliko Dangote: Un de ses proches collaborateurs tué en Ethiopie

Répandre l'amour de l'Islam

Deep Kamra, le manager indien de la société de cimenterie Dangote Industries Limited, en Éthiopie, a été tué mercredi après avoir été attaqué dans la région agitée d’Oromiya alors qu’il rentrait de l’usine à Addis-Abeba.

Le secrétaire et le chauffeur de Kamra, qui est le manager pays de Dangote Cement, ont également été abattus par les assaillants.

Publicité

Aliko Dangote: Un de ses proches collaborateurs tué en Ethiopie (photo)

L’usine Dangote, l’une des dix implantées en Afrique et hors du Nigeria, a été mise en service en mai 2015.

L’usine de 2,5Mta, située à moins de 90 km d’Addis-Abeba, est la plus grande cimenterie d’Éthiopie capable de produire des ciments de haute qualité de 32,5 et 42,5 pour répondre aux besoins du marché et à des coûts compétitifs. Il possède de riches réserves de calcaire d’environ 223 millions de tonnes.

Oromiya, qui entoure Addis-Abeba, a souffert de la violence pendant plus de deux ans, en grande partie alimentée par un sentiment de marginalisation politique et économique parmi sa jeune population.

Des centaines de personnes sont mortes dans les violences déclenchées en 2015 par des manifestations sur les droits fonciers, avant de se transformer en rassemblements sur des libertés qui s’étendaient à d’autres régions.

Pendant les troubles, certains véhicules appartenant à l’entreprise ont été incendiés par des manifestants.

« Le manager de l’entreprise est décédé à la suite d’une attaque par des hommes armés inconnus qui a eu lieu alors qu’il revenait de l’usine aux côtés de deux employés de l’entreprise », a indiqué un communiqué du gouvernement.

« Les forces de sécurité poursuivent actuellement les assaillants ».

Le communiqué a appelé les habitants de la région à aider à recueillir plus de détails sur l’attaque.

afrikmag.com

Laisser un commentaire