Comment acquérir les faveurs de ton mari?

Répandre l'amour de l'islam

Cette conférence est la continuité et la fin du premier sujet que nous avons traité : l’art de se comporter avec son épouse. Et, sur certains points de cette conférence, vous allez remarquer que ce qui sera dit s’adressera autant à l’épouse, qu’à l’époux.

Comme on ne le rappellera jamais assez, le mariage, ce n’est pas seulement des envies, avoir des enfants, avoir son appartement, avoir son petit boulot et faire sa vie.

Il est un fait qu’en tant que musulman on a des responsabilités, on a des devoirs, des obligations et on a aussi un comportementet c’est ce qui est important.

On a un comportement en tant que musulman que l’on est sensé retrouver chez l’époux et chez l’épouse. Et c’est ce comportement qui va faire que ce couple va vivre longtemps ou bien se casser après quelques temps.

Donc le comportement est quelque chose de très important.

Aujourd’hui on va parler du comportement de l’épouse vis-à-vis de son mari, on appelle cela un art car Allâh a créé la femme avec certaines spécificités.

On parle souvent de la beauté et la façon de parler, la délicatesse dans les mots, dans les gestes. Et de ce fait, elle a pu comme on le lit souvent, s’accaparer les cerveaux, les têtes de bien d’hommes dans le monde et rendrefous bon nombre d’eux.

Si jamais cette spécificité qu’elle a est employée dans le licite, wa al hamdulillâh, la personne qui sera rattachée à elle vivra dans le licite. Et si jamais elle utilise ces spécificités pour faire dévier des personnes, alors cela peut mener vers tout ce qui est négatif et néfaste wa a’oudhou billâh.

Il y a une tradition d’ Oussama  qui dit que le Prophète a dit:

« Je n’ai laissé après moi d’épreuves aussi nuisible pour les hommes que les femmes ».
Pourquoi alors est-ce que cette femme, cette épouse, n’emploierait pas ce pouvoir dans le licite puisque l’on sait qu’elle a cette force de pouvoir faire telle et telle chose, d’attirer l’homme, d’employer cela à bon escient, avec sincérité ?

Et quoi qu’il arrive comme problème dans le couple, toujours revenir vers le Coran et la Sunnah et savoir qu’il y a toujours une solution à nos problèmes.

Il y a certes des problèmes où il faudra faire appel à des médiateurs qui nous rappelleront nos droits et nos devoirs mais si jamais la piété est là, les deux personnes reviennent ensemble et la vie peut continuer.

Mais ce qui manque souvent, c’est le comportement, la patience et la sincérité vis-à-vis d’Allâh .

Bien souvent, nous n’avons pas l’intention sincère de se dire que c’est avec elle que je vais passer ma vie ou bien pour l’épouse que c’est avec lui que je vais passer ma vie, et que s’il y a un problème, on doit essayer de discuter pour voir comment arranger cela. Mais, on le remarque souvent, on a des fois des arrières pensées, des plans déjà préparés d’un côté ou de l’autre et après l’on s’étonne que lorsque l’on veut discuter il n’y a pas de résultat.

Si la femme est ce plaisir que l’on peut avoir dans ce bas monde, le Prophète  nous rappelle dans une tradition sûre que ce bas monde est un plaisir et que le meilleur plaisir de ce bas monde c’est la femme pieuse.

Et lorsque l’on revient aux pieux prédécesseurs qui étaient très attachés à Allâh , on remarque par exemple le cas de Oumane bintu Harith (souvent citée pour son comportement et sa sagesse) qui donne un conseil à sa fille (pour que vous voyiez comment les mères autrefois s’asseyaient avec leur fille avant le mariage pour les conseiller) que voici :