Être constant dans l’adoration de Dieu

Comment faire son programme religieux efficacement ?

Pour que votre programme soit efficace, il faut qu’il soit adapté à vous. Prendre le programme de quelqu’un d’autre et se l’imposer n’est vraiment pas une bonne idée. Chacun son rythme, chacun ses capacités, chacun son évolution. Il arrive parfois qu’on se compare à quelqu’un d’autre et qu’on se dise “j’aimerais être comme ça, faire comme lui…” mais cette personne a eu tout un cheminement pour arriver là où elle est aujourd’hui, c’est ce qui lui permet d’être solide, constant. Vous devez faire votre propre cheminement, votre propre évolution sinon vous risquez de ne pas tenir sur la longueur.

Faire un état des lieux personnel

La première chose à faire avant de prendre une quelconque décision c’est de faire un constat sur votre situation actuelle. Qu’est-ce que vous faites déjà ? Quelle quantité ? Êtes-vous constant ? À quel rythme ? Faites le point pour toutes les catégories d’adorations : prières (obligatoires/nafilas), lecture du coran, dhikr (évocations) … faites votre liste.

Fixer la barre au premier niveau

Les révolutions où l’on se transforme totalement du jour au lendemain ne tiennent jamais sur la longueur. Vous vous rappelez, on cherche une évolution constante pour s’assurer d’un changement durable, qui se poursuit toute la vie. On va donc commencer par quelque chose de facile, à votre portée, qui vous convient. Dans chacune des catégories que vous avez listées précédemment, fixez ce que vous pouvez commencer à faire avec constance à partir d’aujourd’hui. Si jusqu’à présent vous ne lisiez pas régulièrement le Coran, vous n’allez pas commencer par 2 hizbs quotidiens ! (Même si ce serait l’idéal) mais peut-être que 5 lignes où 1/2 page vous conviendront pour commencer. Le tout est de s’assurer de pouvoir être constant. Pareil pour le dhikr, les prières nocturnes peut-être une fois par mois…à vous de voir. Le tout est de formuler une intention précise >> une quantité définie, un rythme précis pour chacune des actions (n’oubliez pas, ce doit être facile, même si vous trouvez ça ridicule). Aïcha rapporte que le Prophète (psl) entra chez elle alors qu’elle était avec une autre femme. Il lui demanda : « Qui est cette femme? » Elle répondit : « Une telle qui vient me faire part du grand nombre de ses prières.» II dit : « Cessez donc et contentez-vous de faire ce qui est en votre capacité. Par Dieu! Dieu ne Se lasse pas de vous récompenser jusqu’à ce que vous vous lassiez d’accomplir de bonnes œuvres. » Aïcha conclut alors : « Les pratiques religieuses les plus agréables aux yeux du Prophète (r) étaient celles accomplies avec régularité. » Boukhari et Mouslim

v s’organiser, planifier

Laisser un commentaire