Naky Sy SAVANE et la Côte d’Ivoire honorés à l’étranger

Répandre l'amour de l'islam

La comédienne ivoirienne Naky Sy Savané a été honorée par le Festival Panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco), du 2 au 7 mars dernier, en recevant, au Burkina Faso, des mains du ministre de le Culture, des Arts et du Tourisme, Abdoul Karim Sango, un Yennega pour l’ensemble de sa carrière. Et ce, à la faveur de la 5ème édition des Journées cinématographiques de la femme africaine de l’image (Jcfa).

L’édition 2018 des Jcfa a été marquée par des projections de films, un panel sur le thème « la professionnelle africaine face aux défis du numérique » animé par notre compatriote et des ateliers de formation sur le jeu d’acteur, la prise de vue et le montage numérique. Le panel a permis à l’actrice engagée pour la cause de la femme d’échanger avec les femmes du monde du cinéma africain.

Après Ouaga, la promotrice du Festival International du film des lacs et lagunes s’est envolée pour l’Egypte afin de prendre part au 7ème Festival International du film de Lauxor qui s’est déroulée du 16 au 22 mars 2018. Naky Sy Savané représentait la Côte d’Ivoire en sa qualité de présidente du jury « court métrage », tout comme Kélétigui Coulibaly, le délégué général du Festival. Ce dernier a animé un panel sur la place du cinéma dans la réconciliation entre les peuples et la redynamisation commerciale du cinéma.

Après avoir remporté aussi un prix avec le film « Frontières » de la Burkinabé Appoline Traoré, Naky Sy Savané permet à son pays d’être présent sur les podiums des lauréats de grands festivals africains.

Notre voie