Admira António est la première femme pilote du Mozambique

Répandre l'amour de l'islam

Le Mozambique affiche l’un des taux d’inégalité de genre les plus élevés au monde et la jeune femme fait ce qui était autrefois un travail d’homme, un rêve qu’elle n’était jamais prête à abandonner.

Dans le ciel, il existe deux réalités: près de 80% des agents de bord sont des femmes, mais 5% seulement des pilotes sont des femmes et la proportion de femmes occupant des postes techniques ou de direction dans l’aviation est encore plus élevée. faible. Dans un tel contexte, Admira António pense avoir réussi à s’établir dans un monde d’hommes en devenant la première femme capitaine d’un avion de ligne au Mozambique; même si elle doit faire face à des défis.

«L’attention est toujours sur toi en tant que femme. Ils veulent voir si vous savez vraiment ce que vous faites, pourquoi vous êtes ici, si quelqu’un vous facilite la tâche, mais je dois prouver mes compétences et mon professionnalisme », a-t-elle déclaré.
Admira António a rejoint le groupe de cadets de MEX – Mozambique Expresso en 2012, où elle a obtenu sa licence de pilote privé. Elle a poursuivi sa formation à la «43 Air School» en Afrique du Sud, où elle a obtenu sa licence de pilote professionnel.
En janvier 2013, Admira António s’envole pour la France où elle attribue une «qualification de type» à l’Embraer E145.
Après plus de 3 500 heures de vol, en tant que copilote, elle a obtenu l’avis favorable de ses instructeurs lui permettant de passer le commandant de bord.