La construction d’une mosquée

Répandre l'amour de l'Islam

La mosquée jouit indubitablement d’une place privilégiée et d’une influence importante dans la vie islamique. Elle est une maison de culte, une école de prédication et un club de connaissance. C’est pourquoi l’Islam exhorte à construire les mosquées, à les fréquenter et à en prendre soin, promettant en contrepartie les rétributions généreuses de la part de Dieu. « Quiconque construit une mosquée en quête de la Face de Dieu, Dieu lui construira une maison au Paradis », précise le hadith. Mais la récompense en question ici appartient à celui qui construit une mosquée « en quête de la Face de Dieu»,et non pas absolument aux constructeurs de mosquées. Celles-ci, si elles sont

construites pour une fin perverse ou de mauvaise foi, appelleront de néfastes répercussions sur leurs fondateurs. Sans aucun doute, la vilaine intention a déteint ici sur la bonne œuvre et l’a dénaturée, réduisant à mauvais son caractère bon, et transformant en un péché sa récompense présumée.

Est relative à ce point, l’histoire de la Mosquée de Rivalité (Masjid Ad-Dirâr), sur laquelle des versets coraniques furent révélés à titre de leçon : les viles intentions cor- rompent les institutions bénéfiques, et en dissipent tout le bien. Par institutions ’bénéfiques’ on vise les institutions qui s’octroient le titre et l’apparence de bonté, institutions où l’on suppose trou-

ver bonté, bien et piété. Le Très- Haut dit :
« Ceux qui ont édifié une mosquée pour en faire un mobile de rivalité, d’impiété et de division entre les croyants, qui la préparent pour celui qui, auparavant, combattait Allah et son Envoyé, et qui jurent en disant : “Nous ne voulions que le bien !”, Allah atteste que ces gens-là sont des menteurs. Ne te tiens jamais dans cette mosquée. Car une mosquée fondée dès le premier jour sur la piété est plus digne que tu t’y tiennes debout pour y prier. On y trouve des gens qui aiment se purifier, et Allah aime ceux qui se purifient. »