Football africain/ Après la retraite de Drogba et Eto’o : Un double vide difficile à combler

Didier Drogba et Samuel Eto’o étaient les meilleurs joueurs du football africain ces 15 dernières années. Ces deux joueurs pèsent à eux seuls 6 Ballons d’or africain. Dont 4 pour le Camerounais et 2 pour l’Ivoirien. Avec leur club ils pèsent également 3 Ligues des champions dont 2 pour Eto’o et une pour Drogba. Ils ont permis à leur pays de disputer au moins trois coupes du monde. Si Eto’o a remporté deux CAN avec son pays, Drogba lui a joué deux finales de cette compétition avec la Côte d’Ivoire. Ils étaient donc dans une concurrence permanente qui a tenu tout le continent en haleine. Mais, ces deux joueurs ont décidé de mettre fin à leur carrière à 40 ans pour Drogba et 38 pour Eto’o. La question que tous les Africains se posent est de savoir qui comblera ce grand vide que les deux stars vont laisser. L’on parle. Pour l’heure de l’Égyptien Mohamed Salah et du Sénégalais Sadjo Mané possédant des atouts pour succéder aux deux guerriers. Déjà la concurrence a commencé entre les deux joueurs de Liverpool. L’Égyptien avec deux Ballons d’or dépasse Sadjo qui est en train de lutter pour son tout premier prix dans cette récompense. Ensuite, les deux joueurs ont remporté la Ligue européenne des champions. Ils jouent à Liverpool, un club de haut niveau. Chacun a déjà disputé une finale de CAN. En 2017 pour Salah et 2019 pour Sadjo : Ils mènent une concurrence qui ressemble fort bien au duo Drogba-Eto’o. Mais dans l’affaire, un 3ème larron n’est pas à négliger. Il s’agit du Gabonais Aubameyang. Déjà sacré Ballon d’or, il enchaîne les buts dans les clubs où il est passé. MaIs son seul problème, il pourrait être bloqué par sa sélection nationale qui n’a pas le niveau de celle du Cameroun d’Eto’o ou celle de la Côte d’Ivoire de Drogba. Toujours est-il que Sala et Mané semblent être les dignes successeurs de Drogba et Eto’o. Si bien sûr, ils maintiennent la flamme. Car l’Ivoirien et le Camerounais sont restés plus de 10 ans les leaders du football continental.

L’Essor Ivoirien

Laisser un commentaire