Les règles du Hadj : la crainte d’Allah

Au nom d’Allah, Le tout Miséricordieux, le très Miséricordieux

Le pèlerinage n’est pas qu’un voyage vers la maison sacrée d’Allah pour faire le pourtour de la Kaâba, le parcours entre Safa et Marwa et pour se tenir debout sur Le Mont Arafat, c’est avant tout un voyage de cœurs et d’âmes.

Allah, Exalté soit-Il, dit :
( Ô notre Seigneur, j’ai établi une partie de ma descendance dans une vallée sans agriculture, près de Ta Maison sacrée [la Ka’ba], – Ô notre Seigneur – afin qu’ils accomplissent la Salat. Fais donc que se penchent vers eux les cœurs d’une partie des gens. Et nourris-les de fruits. Peut-être seront-ils reconnaissants ? ) Sourate Ibrahim. Verset 37.

A l’occasion du pèlerinage du hajj qui arrive, Ajib.fr partage ces extraits du livre intitulé « Les objectifs du pèlerinage » de son auteur Abdurrazzaq Al-Abbad AL-BADR.

Chacun d’entre nous a besoin, alors qu’il s’apprête à accomplir le pèlerinage vers la Maison Sacrée d’Allah, qu’on lui rappelle ses buts grandioses afin que nous puissions effectuer ses rites en concrétisant ses finalités et en accomplissant ses objectifs.
Nous demandons à Dieu qu’Il nous accorde à tous de Le remercier pour Ses bienfaits, de L’adorer d’une manière correcte et qu’Il nous rende aptes à saisir tout bien qui Lui plaît et dont Il est satisfait.

Troisième objectif du pèlerinage : la crainte d’Allah

Le troisième objectif du pèlerinage est de ressentir pleinement la crainte d’Allah (Exalté soit-Il). Et bien que les versets qui traitent du pèlerinage ne soient pas nombreux, Allah y a enjoint à de nombreuses reprises. En effet, durant le pèlerinage, les moyens qui permettent d’atteindre la piété (ou crainte d’Allah) sont bien plus nombreux qu’à une autre période, à condition de comprendre véritablement ce que signifient le pèlerinage et ses finalités.

On retrouve que dans la sourate « Al-Baqarah[18] », l’ordre de craindre Allah ( ‘azza wa jal) est répété, notamment dans les versets qui traitent du pèlerinage.

Premièrement, Allah ( ‘azza wa jal) a dit :

( وَٱتَّقُواْ ٱللَّهَ وَٱعۡلَمُوٓاْ أَنَّ ٱللَّهَ شَدِيدُ ٱلۡعِقَابِ )

« Craignez Allah. Et sachez qu’Allah est dur en punition [19]. »

Puis Il (Exalté soit-Il) a dit :

( وَتَزَوَّدُواْ فَإِنَّ خَيۡرَ ٱلزَّادِ ٱلتَّقۡوَىٰۖ وَٱتَّقُونِ يَٰٓأُوْلِي ٱلۡأَلۡبَٰبِ )

« Et prenez vos provisions, mais vraiment la meilleure provision est la piété. Et craignez-Moi, ô doués d’intelligence ![20] »

Puis Il (Exalté soit-Il) a conclu ces versets en disant :

( وَٱتَّقُواْ ٱللَّهَ وَٱعۡلَمُوٓاْ أَنَّكُمۡ إِلَيۡهِ تُحۡشَرُونَ )

« Et craignez Allah. Et sachez que c’est vers Lui que vous serez rassemblés[21]. »

Et Allah (Exalté soit-Il) a dit dans la sourate « Al-Hajj[22] » :

( ذَٰلِكَۖ وَمَن يُعَظِّمۡ شَعَٰٓئِرَ ٱللَّهِ فَإِنَّهَا مِن تَقۡوَى ٱلۡقُلُوبِ )

« Voila [ce qui est prescrit]. Et quiconque exalte les injonctions sacrées d’Allah, s’inspire en effet de la piété des cœurs[23]. »

Et Il a dit :

(لَن يَنَالَ ٱللَّهَ لُحُومُهَا وَلَا دِمَآؤُهَا وَلَٰكِن يَنَالُهُ ٱلتَّقۡوَىٰ مِنكُمۡۚ )

« Ni leurs chairs ni leurs sangs n’atteindront Allah, mais ce qui L’atteint de votre part c’est la crainte[24]. »

Ainsi, la crainte d’Allah (ou piété) est la plus importante des recommandations et la meilleure des provisions pour le Jour du retour.

Elle est la recommandation d’Allah (Exalté soit-Il) aux premières et aux dernières de Ses créatures, comme Il l’a dit (Exalté soit-Il) :

( وَلَقَدۡ وَصَّيۡنَا ٱلَّذِينَ أُوتُواْ ٱلۡكِتَٰبَ مِن قَبۡلِكُمۡ وَإِيَّاكُمۡ أَنِ ٱتَّقُواْ ٱللَّهَۚ )

« Nous avons certainement enjoint à ceux auxquels le Livre fut donné avant vous, tout comme à vous-mêmes, de craindre Allah[25]. »

Elle est également la recommandation du noble prophète pour Sa communauté. Il (paix et bénédiction soient sur lui) avait en effet pour habitude, lorsqu’il envoyait un chef à la tête d’une expédition, de lui recommander de craindre Allah ( ‘azza wa jal) au fond de lui et de bien agir avec les musulmans qui l’accompagnaient.

Par ailleurs, il recommandait souvent de craindre Allah dans ses sermons. Lorsqu’il a sermonné les gens lors du pèlerinage d’adieu le jour du Sacrifice, il a invité les gens à la crainte d’Allah ( ‘azza wa jal) . Et les pieux prédécesseurs n’ont cessé de se l’enjoindre mutuellement, car elle est la meilleure des provisions qui puisse conduire à la satisfaction d’Allah ( ‘azza wa jal) .

Et lorsqu’un homme a dit à Umar Ibn Al-Khattâb (qu’Allah soit satisfait de lui) :

– « Crains Allah ! »,

– Il lui a répondu en disant : « Il n’y a pas de bien en vous si vous ne dites pas cela, et il n’y a pas de bien en nous si nous ne l’acceptons pas. » Et beaucoup de paroles similaires ont été rapportées des anciens à ce propos[26].

Qu’il est réjouissant de voir le pèlerin revenir de son pèlerinage rempli de ces provisions grandement bénies.

L’invitation récurrente à craindre Allah ( ‘azza wa jal) , que l’on trouve dans les versets du pèlerinage, et Son appel à la piété adressé aux doués de raison montrent bien qu’il incombe aux personnes sensées et douées d’intelligence – puisqu’Allah les a honorés en leur permettant d’accomplir le pèlerinage – de considérer la crainte d’Allah ( ‘azza wa jal) comme l’un des objectifs majeurs de leur pèlerinage ; et d’utiliser leur raison et leur esprit lors de ces rites immenses afin d’obtenir la crainte d’Allah. En somme, le pèlerinage est une véritable école de la piété et une porte qui y guide.

 

Références

[18] Sourate n°2.

[19] S. 2, v. 196.

[20] S. 2, v. 197.

[21] S. 2, v. 203.

[22] Sourate n°22.

[23] S. 22, v. 32.

[24] S. 22, v. 37.

[25] S. 4, v. 131.

[26] Cf. « Jâmic al-culûm wa al-hikam », d’Ibn Rajab, p. 150-151.

AJIB.FR

Laisser un commentaire