Après avoir traversé 12 pays et 8 000 kilomètres, un cycliste marocain a rejoint la Mecque en vélo pour effectuer le Hajj

Karim Mosta, le double vainqueur de la coupe du monde d’ultra marathon qui, du haut de ses 65 ans est arrivé à La Mecque pour faire son pèlerinage après une aventure unique.

C’est le samedi 4 mai à Casablanca que l’aventure Casablanca-La Mecque a démarré, avec comme objectif: effectuer quatre mois de voyage sur une base de 100 km par jour en traversant l’Espagne, la France, l’Italie, la Slovénie, la Croatie, la Serbie, la Bulgarie, la Turquie, le Liban et la Jordanie pour enfin arriver en Arabie saoudite.

Les préparatifs de cette aventure ont duré près de deux ans, en particulier au niveau administratif, a déclaré Karim Mosta, ajoutant qu’il avait décidé de commencer son aventure malgré le retard dans l’obtention de son visa pour l’arabie saoudie, tout en ayant reçu la promesse des autorités saoudiennes pour son obtention.

“Ce nouveau défi est l’aboutissement de ma carrière d’ultra-marathonien” avait confié Karim à la MAP, notant qu’après avoir traversé à pied “la route de la soie, la route des Incas, la route des rois en Égypte, le Mexique, la Martinique, la Réunion et la Nouvelle Calédonie”, il fallait tenter une nouvelle aventure.

L’ultra-marathonien a révélé que son entrainement pour ce périple a duré 6 mois durant lesquels il a parcouru plus de 6.000 km sur les routes marocaines.

“Outre la préparation physique et technique, la préparation mentale demeure un élément primordial avant le début d’une épreuve aussi rude”, a insisté Karim, précisant qu’il a travaillé cet aspect tout au long de sa carrière.

A noter que Karim Mosta a grandi dans le quartier Tazi de la vieille ville de Casablanca et est parti très tôt pour la France, où il a participé dans des marathons internationale et à des courses à défi .

Encore une fois nous avons droit à une belle leçon de courage mais aussi d’humilité à travers ce formidable exploit à la fois physique, mentale et spirituel.

Une envie, un besoin, une préparation, une stratégie et Dieu fait le reste … Al hamdoulilah …

AJIB

Laisser un commentaire