Contribution : Construire et bonifier sa vie spirituelle

Allah affirme dans la sourate 91 (le Soleil) du verset 7 à 10 : « Et par l’âme et Celui qui l’a harmonieusement façonnée ; et lui a alors inspiré son immoralité, de même que sa piété ! A réussi, certes celui qui la purifie. Et est perdu, certes, celui qui la corrompt. » En clair, l’équation existentielle de la vie se réduit à la tâche principale d‘entretien voire à de préservation de la sacralité et de la pureté de notre âme. Et lui évitant de tomber dans la nasse des bassesses morales de la vie. D’où la nécessité pour tout individu de veiller à la justesse de ses actes pour jouir d’une âme toujours rayonnante. Voilà pourquoi, il est indispensable pour tout Homme de construire et de bonifier chaque instant, chaque jour, une véritable vie spirituelle qui soit loin de tout intérêt et qui vise uniquement à se rapprocher de Son Créateur, afin de vivre en Lui et pour Lui à travers ses interactions avec les autres créatures.

Il est clair que les actes obligatoires que sont la croyance en Allah, la 5 prières quotidiennes, le jeûne du ramadan et pour les plus nantis, l’aumône légale et le pèlerinage à la Mecque constituent les piliers de base. Pour autant, selon la tradition du bien-aimé d’Allah, Mouhammad (paix et bénédiction sur lui), 5 autres choses, des actes surérogatoires, contribuent en réalité, à construire et à bonifier sa vie spirituelle.

Le premier est la lecture régulière du noble Coran :  

En effet, le prophète Mouhammad (pbsl) affirme dans un hadith rapporté par Boukhari et Mouslim : « Le croyant qui récite le Coran est comparable à un citron ; son odeur est agréable et sa saveur suave ». Dans cette catégorie se trouve l’exercice de l’évocation d’Allah, c’est-à-dire, le zikr. Cette régularité de la lecture du noble Coran et du zikr, devient une sorte de bain du cœur et une lampe constamment allumée qui éclaire notre âme et lui évite de trébucher face aux obstacles de la vie.

Le deuxième élément est relatif à l’observance de la prière nocturne :

A ce propos, l’envoyé d’Allah Mouhammad (pbsl) nous dit : « la meilleure prière après celle qui est obligatoire est la prière de nuit. » (Boukhari et Mouslim). La prière nocturne est caractérisée par deux choses que sont la sincérité et la présence réelle du cœur du fidèle. Ce qui crée le lien direct et solide entre lui et Son Créateur qui reste donc à son écoute et contribue à tisser une amitié solide entre eux.

Le troisième élément concerne le fait de jeûner régulièrement :

Car, comme le souligne l’ami d’Allah, Mouhammad (pbsl) : « le jeûne est une protection et une citadelle dans laquelle on se réfugie contre le feu. » (Al Albani). Ainsi, le jeûne est un bouclier qui sert à résister face aux attraits illusionnistes de la vie.

Le quatrième élément est l’acte de se repentir :

En cela, Mouhammad (pbsl) affirme : « je jure par Allah que je demande pardon à Allah et je me repens auprès de lui plus de 70 fois par jour. » Oui, il faut apprendre à se repentir auprès d’Allah mais aussi de nos semblables que nous offensons. Dissiper nos péchés, nous aident à nous rendre purs et à être un rapproché d’Allah.

Le cinquième élément a trait à la méditation :

En effet, il est salutaire, de façon quotidienne, hebdomadaire, mensuelle ou annuelle, de s’accorder un moment de voyage de son âme, de liberté de son esprit, en sortant de son train-train, pour méditer sur la création et le sens de la vie. Un tel exercice nous aidera à mieux saisir notre statut de créature d’Allah, à nous ramener à plus d’humilité en dépit de nos acquis sociaux et matériels considérables. Une telle posture nous évitera à coup sûr de nous égarer dans les miasmes des illusions perdues de la vie pour saisir la grandeur d’Allah et nous incliner à mieux nous soumettre à Lui. Qu’Allah nous accorde une vie spirituelle riche et bénéfique. Amine.

Nurudine OYEWOLE onurudine16@gmail.com Expert-consultant en communication