LE CHEF DE L’ÉTAT DEPUIS FERKE : « NOUS SOMMES AU TRAVAIL »

La visite du chef de l’État dans le district des Savanes a été riche en inauguration d’infrastructures routières. A Ferkessédougou, en partance pour Kong, Alassane Ouattara a procédé samedi à deux coupures symboliques de ruban ouvrant officiellement des voies aux usagers. Le Président de la République a successivement inauguré l’aménagement de l’axe Kanawolo-Ferké long de 95 km et ta route Ferké-Kong qui s’étend sur un peu plus de 136 km. « Je voudrais dire au gouvernement de continuer ce beau travail. C’est ce que les Ivoiriens demandent. Nous sommes donc au travail du lundi au vendredi. Et moi, je suis heureux d’inaugurer cette belle route ce samedi », s’est réjoui le chef de l’État à la coupure symbolique du ruban de la voie Ferké-Kong. « C’est un projet de qualité. C’est un projet que j’avais promis aux populations de Ferké et de Kong de réaliser depuis que je suis arrivé aux affaires. Je suis donc heureux maintenant que ce soit une réalité. Cela fera économiser beaucoup de temps de route. Au lieu de quatre heures de route, c’est maintenant une heure et demie », a expliqué Alassane Ouattara qui avait à ses côtés le ministre de l’équipement et de l’Entretien routier, Amedé de Kouakou et le ministre en charge des affaires présidentielles, Téné Brahima Ouattara. L’artère ferké-Kong d’une fois deux voies a été réalisée en 42 mois pour un coût de 82.9 milliards de FCfa. « Au plus fort de l’investisse ment, nous avons eu près de mille personnes. C’est vous dire que c’est une route qui a créé des emplois. C’est une route qui permet la fluidité du trafic et de réduire les accidents puisqu’elle est praticable en toute saison », a précisé Alassane Ouattara.

Le Chef de l’État a salué la mémoire du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, qui a initié ce projet. Il a également félicité le maître d’œuvre, Ebomaf; le ministre Amedé Kouakou ainsi que les élus qui se sont investis dans la construction de l’ouvrage, notamment le président du conseil régional du Tchologo qui n’est autre que le ministre Téné Brahima Ouattara. Au-delà de rapprocher tes deux chefs-lieux de département ou da faciliter le transport des hommes, l’axe Ferké-Kong a une vocation économique. Cette voie d’un peu plus de 136 km favorisera l’écoulement de la production agricole. Elle incitera aussi à l’implantation d’autres unités industrielles. Une autre façon d’asseoir la région du Tchologo dans le train de l’émergence et d’accroître sa contribution à l’essor national.

 

BENOIT HILI

ENVOYÉ SPÉCIAL À FERKÉ

 

Laisser un commentaire