Le Tawhid (Unicité d’Allah) avant tout

Je témoigne qu’il n’y a de dieu qu’Allah, l’Unique, qui n’a pas d’associé, et je témoigne que Muhammad est Son serviteur et Son messager.

C’est-à-dire que je reconnais et j’approuve, en attestant cela et en y croyant fermement, qu’il n’y a qu’Allah qui mérite le statut de divinité, c’est-à-dire être unique dans tous les domaines de la perfection, de même que Lui seul mérite l’adoration, sans aucun associé.

La louange appartient à Allah. Nous le louons, nous sollicitons Son assistance et nous Lui demandons pardon. Nous nous mettons sous Sa protection contre les méfaits de nos âmes et contre nos mauvaises actions. Celui qu’Allah guide, personne ne peut l’égarer, et celui qu’Il égare, personne ne peut le guider.

La croyance islamique joue un rôle primordial dans l’édification spirituelle de la communauté et dans l’éducation de ses membres. Sur la croyance islamique reposent les fondements de la religion. Il donc capital et indispensable que la croyance soit correcte, car lorsque la croyance est conforme c’est toute la religion qu’il l’est et lorsqu’elle est altérée c’est toute la religion qu’il l’est également.

L’unicité est un principe majeur en Islam. Il est tiré de l’attestation de foi qui est le premier pilier de l’Islam.

Définition de l’Unicité (At-Tawhîd)

En arabe, le mot « At-Tawhîd » est dérivé du verbe « wahhada / yuwahhidu » dont le sens est  « rendre une chose unique ».

En Islam, At-Tawhîd signifie : unifier Allah dans Sa seigneurie, dans Son adoration et dans Ses attributs.

Les preuves concernant l’Unicité (At-Tawhîd)

« Alif, Lam, Ra. C’est un Livre dont les versets sont parfaits en style et en sens, émanant d’un Sage, Parfaitement Connaisseur. N’adorez qu’Allah. Moi, je suis pour vous, de Sa part, un avertisseur et un annonciateur. » (Coran, Sourate 11, verset 1 & 2).

« Dis : « Il est Dieu unique, Dieu vers qui tous se dirigent. Il n’a pas enfanté et n’a pas été enfanté. Et Il n’a d’égal aucun ! » (Coran, Sourate 112)

N’adorer qu’Allah et ne suivre que le Prophète Muhammad (SAW)

Témoigner que le Prophète Muhammad (SAW) est réellement le serviteur et le Messager d’Allah va de pair avec le témoignage de l’unicité d’Allah.

« Dis : « Si vous aimez vraiment Allah, suivez-moi, Allah vous aimera alors et vous pardonnera vos péchés. Allah est Pardonneur et Miséricordieux. » (Sourate 3, Verset 31)

Aux premiers temps de l’Islam, la foi avait une grande place et un rôle fondamental chez les compagnons (RA) et ceux qui les ont suivis. Ils l’ont acceptée avec facilité et aisance, sans aucune complication ni divergence.

Sont venus après eux d’autres qui ont dévié de la voie droite et ont fait fausse route. Ils ont appliqué leurs raisons à des questions sur lesquelles ils n’ont aucune emprise et se sont retrouvés confrontés à des impasses. Des raisonnements qui se sont malheureusement retournés contre eux-mêmes.

Il est essentiel de  se mettre en tête que ces deux témoignages sont indissociables, en ce sens qu’il est obligatoire pour chacun de reconnaître formellement la perfection de la servitude du Prophète Muhammad (SAW) envers son Seigneur ainsi que la perfection de Son message qui comprend Sa perfection et Sa supériorité sur tous les hommes, dans toutes les qualités.

Par ailleurs, ce n’est qu’à la condition que le serviteur aura intégré et assimilé ces informations données par le Prophète Muhammad (SAW), qu’il pourra mettre en pratique tout ce qu’il a ordonné et logiquement se détourner de ce qu’Il a interdit, que l’on pourra considérer ce témoignage de foi comme sincère et véridique.

C’est en respectant ces conditions que se concrétise le témoignage de l’unicité d’Allah et de la mission de Son Messager.

ajib

Laisser un commentaire