RHDP: “j’invite à consolider l’implantation du parti dans les sous-préfectures”

 

Les missions d’évaluation du RHDP continuent de sillonner le territoire national. L’une d’entre elle est depuis le 8 août dernier à Bouaflé où elle s’est rendue dans les sous- préfectures de N’douffoukankro, Pakouabo et de Bouaflé. Conduite par Mme Salimata Touré épouse Koné, membre de la direction exé­cutive adjointe chargé de l’organi­sation et de l’implantation du RHDP (DEA-OI), la délégation était com­posée de Coulibaly Aboubacar et Mme Coulibaly Aichata née Dembélé.

Par la voix de Victor Taukla Kouassi, les militants focaux ont indiqué que la mission d’évaluation de la DEA-OI offre non seulement une occasion de contact, d’écoute, de partage d’informations, d’échanges directs entre le sommet et la base mais aussi une aubaine pour le renforcement de capacités des délégués et responsables locaux des structures spécialisées en vue de renforcer l’occupation territoriale du parti. « La mission d’évaluation de l’im­plantation du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) à Pakouabo est             opportunité d’échanges entre la direction et la base », ont affirmé les militants lors d’une séance de travail avec la DEA-OI.

A cette occasion qui a mobilisé toutes les structures focales du RHDP, l’émissaire de la direction exécutive a salué le niveau d’im­plantation du parti dans les départe­ments de la Marahoué et en particulier dans les sous-préfectures.

Toute chose qui l’a amené à rendre hommage aux principaux acteurs de cette prouesse, notamment les cadres et militants de première heure dont le doyen Victor Taukla Kouassi et tous les autres décédés, au nombre desquels feu Charles Diby Koffi.

A ceux-là, elle a ajouté tous les cadres et militants du PDCI qui ont cru en la vision du Président Alassane Ouattara de réunir tous les enfants du père de la nation, Félix Houphouët-Boigny, dans un même creuset, à travers le RHDP, en vue de perpétuer l’œuvre de développe­ment du pionnier du développe­ment de la Côte d’ivoire. Dans la foulée, elle a rendu un vibrant hom­mage au Président Alassane Ouat­tara qui a démontré son attache­ment à ta paix et à la cohésion entre les filles et fils du pays, en ordon­nant la libération de plusieurs acteurs de la désobéissance civile lors de l’élection présidentielle d’oc­tobre 2020.

« Je voudrais que nous puissions saluer un homme exceptionnel, un homme qui a une passion pour la Côte d’ivoire, un homme qui a une vision pour la Côte d’ivoire, un bâtisseur infatigable, un homme de paix, d’unité, de cohésion et de tolé­rance qui a pu démontrer sa qualité d’homme d’État, de père de la nation qui aime son pays », a témoi­gné la cheffe de délégation de la mission d’appui el de suivi aux structures du RHDP des sous-pré­fectures de N’douffoukankro, Pakouabo et Bouaflé (SON). Mme Salimata Touré est revenue sur l’engagement et la détermination de tous les acteurs du RHDP qui ont abattu un travail remarquable pour l’implantation du parti, « Nous allons faire un compte rendu fidèle au Président du parti, de tout ce que nous avons pu constater, des difficultés que nous avons pu noter et de tout ce que vous, avez souligné, en vue de la bonne marche du RHDP dans les sous-préfectures », a-t-elle rassuré, avant d’exhorter les militants à l’union, à la discipline du parti, à la poursuite du renforcement de la base du parti, afin que le RHDP soit encore plus fort dans la région. Des entretiens et échanges indivi­duels entre les délégués et l’équipe technique de la DEA-OI, appuyée par Touré Idrissa (Président UJ département Bouaflé), Doumbia Mory (Communal Bouaflé), Gbakui Sépi Jeanne (présidente jeunesse Féminine Bouaflé) et de Bamba Amadou (Président départemental U.E. RHDP Bouaflé) ont été le point d’orgue de cette mission d’évalua­tion des bases du parti.

 

Réalisé par Y. Konan

Le patriote – N°6479 du Jeudi 12 Août 2021, Page 5

Laisser un commentaire